Actu Chômage

jeudi
23 mai
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements Actuchomage, où qu’on en est ?

Actuchomage, où qu’on en est ?

Envoyer Imprimer
Voilà une question qu’elle est bonne (et bien formulée, non ?). Eh bien, l’aventure continue… à son rythme, forcément ralenti. Mais tant qu’on avance, on ne recule pas. Pas vrai ?

Il y a quelques mois, nous vous annoncions le retrait de Sophie qui a œuvré pendant 9 ans au quotidien d'Actuchomage. On lui doit l’essentiel des articles, dossiers et décryptages qui constituent notre formidable base d’informations consultées chaque jour par des centaines de personnes.

Il est vrai que, depuis cette «retraite anticipée» et légitime, le site tourne au ralenti (Sophie continue cependant à fréquenter Actuchomage, notamment ses forums).

Nous continuons à l’alimenter au compte-goutte, avec les principales infos disponibles (chiffres mensuels du chômage, rendez-vous militants…) et quelques articles d’humeur et d’humour (parfois).

Rien de révolutionnaire, mais disons qu’Actuchomage respire encore. Plutôt bien finalement.

Ce second souffle est insufflé par nos forums qui, pour le coup, restent très actifs. Rien qu’en 2013, nous enregistrons plus de 600 nouveaux inscrits et des milliers  de visiteurs d’anonymes qui n’ont pas franchi le pas de l’inscription. De fait, ils ne peuvent pas intervenir dans les échanges.

Sans doute trouvent-ils dans les sujets déjà évoqués et débattus, les infos qu’ils cherchent. Il faut dire que, depuis 2004, nous avons abordé 11.000 thèmes qui ont généré 160.000 messages. Toutes les grandes questions ayant trait au chômage (démarches, indemnisation, allocations diverses, droits et obligations, conseils pratiques…) y ont trouvé réponses.

Cette seule masse d’informations motive chaque mois des milliers de visites, des centaines d’interventions et des dizaines de nouvelles inscriptions. Actuchomage ne manque donc pas de souffle !

Nous avons quasiment réussi à créer un site d’infos et d’échanges autogéré, dans un esprit de convivialité et d’entraide, avec le soutien de Conseillers Pôle Emploi solidaires et bienveillants qui interviennent bénévolement (évidemment). Ce qui est – de loin – notre principal succès.

Ces derniers mois, nous avons néanmoins cherché à renforcer la rédaction en nous entourant de nouveaux contributeurs, rédacteurs et journalistes (professionnels ou non). Si nous avons établi de sympathiques contacts, disons que la «perle rare», celle qui pourrait poursuivre le travail mené par Sophie, ne s’est pas déclarée.

Finalement, est-ce vraiment nécessaire ? Tous les grands sujets qui nous mobilisent n’ont-ils pas déjà été traités en long et en large depuis 2004 ?

Ils l’ont été ASSURÉMENT et fort bien !

Et puis, l’air du temps nécessite-t-il un engagement quotidien sur Actuchomage ?

ASSURÉMENT pas, tant il ne se passe quasiment rien en ce moment dans les réseaux militants qui s’investissent sur les questions de chômage et de précarité.

Nous avons, en effet, connu des périodes plus actives, plus remuantes, plus motivantes aussi, quand les Indignés tentaient de faire entendre leurs voix, quand les Sarkozy’s Bad Boys (Frédéric Lefebvre, Laurent Wauquiez…) tapaient allégrement sur les «chômeurs profiteurs» et sur «l’assistanat, cancer de la société», quand nous-mêmes et quelques autres menions des actions retentissantes (en Justice, dans la rue, au Fouquet’s, dans les agences Pôle Emploi…). Nous n’allons pas passer en revue 9 ans de militantisme hyper actif.

Aujourd’hui, il ne se passe pas grand-chose. Comme nous l’évoquions récemment, les Chômeurs sont «noyés» dans la masse des revendications corporatistes qui s’expriment parfois violemment, dans les annonces de plans de licenciements qui se succèdent, dans les multiples tensions sociales, sociétales, économiques et financières qui s’empilent comme château de cartes.

Quelle serait alors la portée de notre voix dans ce maelström, nous qui n’avons pas les moyens (financiers) de nous faire entendre, nous Chômeurs et Précaires qui sommes les dindons de la triste farce qui se joue aujourd’hui ?

Nous n’avons pas d’autre choix que d’attendre des jours meilleurs (qui ne s’annoncent malheureusement pas), de faire le dos rond comme on dit, le temps qu’il faudra. C’est la seule voie qui semble se dessiner. Celle que nous empruntons. Wait and See, comme disent les Grands Bretons.

Nous avons donc renoncé à organiser une Assemblée Générale car, aujourd’hui, nous n’avons pas de solution miracle. À quoi bon débattre de questions sur lesquelles, dans l’immédiat, nous n’avons pas de prise, pas de propositions concrètes et pérennes. Brasser du vent n’a jamais été dans notre tempérament. Il nous paraît plus sage d’attendre encore un peu.

Jamais notre association n’a donc aussi bien porté son nom : APNÉE, pour Alternatives Pour une Nouvelle Économie de l’Emploi. Certes, nous avons la tête sous l’eau mais nous sommes loin, bien loin d’être asphyxiés !

Mieux, nous envisageons de «relooker» le site, en allégeant sa page d’accueil et ses rubriques d’informations, en capitalisant sur les échanges entre adhérents, inscrits et visiteurs d’un jour ou d’un mois. Cet Actuchomage Version 3 pourrait bien être notre grand chantier 2014, en attendant le «Grand Soir» que nous ne verrons peut-être pas mais auquel nous croyons encore et toujours. Indécrottables que nous sommes !

Mais pour cela, il faut que nos Ami-E-s y croient eux-mêmes et le manifestent en adhérant à l’association. Nous lançons donc dès maintenant notre campagne d’adhésions 2014 (1) à laquelle vous répondrez ou pas. Ainsi, nous aurons une idée plus précise de l’intérêt que les uns et les autres portent à la poursuite de nos activités.

Si l’argent n’a jamais été le moteur de notre association qui se contente du stricte minimum pour survivre (2), disons qu’il permet d’évaluer le bien fondé d’une démarche et l’adhésion qu’elle suscite.

Si nos Ami-E-s ne nous suivent pas, la messe sera dite (Amen !) et notre site n’aura alors plus qu’à tirer sa révérence. Ce que nous ferons avec panache !

Mais nous n’y sommes pas du tout. Actuchomage et tout le travail entrepris restent utiles, INDISPENSABLES. Les statistiques de fréquentation et la multitude d'interventions l’attestent. Nous sommes toujours là et bien là.

À très bientôt donc !

Actuchomage.org

(1) Vous pouvez contribuer au financement de nos activités en ligne, via le bouton Paypal de la page d'accueil (Soutenir Actuchomage - Faire un don) ou en nous adressant un bulletin d'adhésion (disponible dans la rubrique : Nous rejoindre - Adhérer) ou tout simplement vos coordonnées (nom, prénom et adresse mail) sur papier libre, à APNÉE - 25, av. Villemain 75014 Paris.  

Notez que les montants pour les personnes relevant des minima sociaux (5 euros par an) et indemnisées (10 euros) n'ont pas varié depuis… 2004 !

(2) L’association dispose d’un budget de fonctionnement de 5.000 euros. Nos comptes 2012 ont été publiés en juin dernier dans la rubrique l’Actualité du Site.
Mis à jour ( Vendredi, 27 Décembre 2013 19:41 )  

Votre avis ?

Européennes : Pour quelle liste voterez-vous ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...