Actu Chômage

mardi
14 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Emploi : une «reprise» riche en heures sup’ et en intérim

Emploi : une «reprise» riche en heures sup’ et en intérim

Envoyer Imprimer
A la veille de la publication des chiffres du chômage de janvier, l'Acoss pointe une hausse du volume des heures supplémentaires et note une progression des embauches de plus d'un mois hors intérim.

On n'a pas encore rejoint le niveau record de la fin de 2008, mais la hausse du volume des heures supplémentaires déclarées s'est confirmée au quatrième trimestre 2010. Selon les statistiques publiées aujourd'hui par l'Acoss, qui chapeaute les Urssaf, 181 millions d'heures ont été effectuées au-delà de la durée légale de 35 heures d'octobre à décembre, correspondant à 749 millions d'euros d'exonérations de cotisations sociales salariales, en application de la loi Tepa de 2007. «Il y a de nombreux Français qui font des heures supplémentaires et à la clef, pour eux, c'est clairement une hausse du pouvoir d'achat», se félicite le ministre du Travail Xavier Bertrand.

Sur un an, le taux de croissance du volume total des heures supplémentaires comptabilisées par l'Acoss n'est que de 2,4%, après deux trimestres successifs à 5,3% puis 6,4%. Mais c'est un effet d'optique : le quatrième trimestre 2009 avait été marqué par une soudaine et forte remontée des heures supplémentaires, qui n'avait pas duré. Revenu immédiatement sous la barre des 170 millions, le volume des heures supplémentaires a, depuis l'été, entamé sa remontée. (...)

Cette évolution est à rapprocher des créations d'emplois intérimaires, qui ont constitué l'essentiel des créations au quatrième trimestre et ont particulièrement concerné le secteur industriel. Pour Xavier Bertrand, il n'y a pas débat : la progression des heures supplémentaires «traduit le remplissage des carnets de commandes, elles ne prennent le travail de personne». Il n'y a pas, selon lui, d'effet de substitution avec l'emploi, ni de retardement de décision de création d'emplois.

En tout cas, la concomitance de la hausse de l'intérim et des heures supplémentaires montre que les entreprises jouent la prudence et utilisent les instruments de souplesse pour accroître leur activité en minimisant les risques. La transformation en emplois durables constitue donc un enjeu majeur des prochains mois au côté de l'évolution du chômage. (...) Le tableau de bord mensuel de l'Acoss diffusé aujourd'hui va dans ce sens et pointe une «forte progression en janvier des embauches de plus d'un mois hors intérim» : + 6,6% sur un mois, alors qu'en décembre il y avait eu une baisse de 3,3%.

(Source : Les Echos)

Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

 

Votre avis ?

Économie, chômage, emploi : Comment appréhendez-vous ces 12 premiers mois ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...