Actu Chômage

mardi
20 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Pôle Emploi met les bouchées doubles sur les offres en «auto-entrepreneur»

Pôle Emploi met les bouchées doubles sur les offres en «auto-entrepreneur»

Envoyer Imprimer
Or, ces annonces sont avant tout des «appels à devis». Elles n'ont donc rien à faire dans une rubrique «Offres d'Emplois» !!!

Comme nous, vous l'avez constaté : en cette période difficile, les offres de Pôle Emploi sont de plus en plus nourries par des employeurs qui «recrutent» du personnel sous le statut d'«auto-entrepreneur». Mais le procédé, tentant pour nombre de chômeurs aux abois, est un artifice doublement fallacieux.

D'abord, un emploi en «auto-entrepreneur» n'est pas… un emploi salarié. Mais on sait que Pôle Emploi n'hésite pas en toutes circonstances à se placer au dessus des pratiques nationales... Ici, Pôle Emploi s'autorise à nouveau un petit écart. Bras armé d'un gouvernement à la solde du Medef qui entend flexibiliser et précariser le salariat au maximum, tenté de bidonner ses statistiques et présenter des résultats honorables malgré la crise (il faut savoir que les auto-entrepreneurs, tout comme les chômeurs fraîchement licenciés en CRP ou en CTP, n'entrent pas dans les officielles catégories A, B et C divulguées chaque fin de mois), Pôle Emploi joue le jeu et déborde subtilement de sa fonction première.

Faute de grives, on mange des merles en publiant des «appels d'offre» ou «appels à devis» déguisés en autant de propositions d'«activité». Car il ne s'agit pas d'emplois mais de prestations. Celles-ci effectuées, l'employeur ne verse pas un salaire (avec toutes les conséquences que cela suppose sur la redistribution nationale : cotisations, impôts…) mais présente une facture à régler. Ainsi, Pôle Emploi contribue à laminer le salariat et la protection sociale qui en découle en substituant le «statut AE» au statut salarié.

La supercherie est immense !
Nous en avons déjà beaucoup parlé sur Actuchomage. Pour ne citer que nos publications les plus récentes :
L'auto-entrepreneur ou les dérives d'un statut
Article chopé sur E24, site d'information qui n'est pas réputé pour être un repaire de gauchistes.
Auto-entrepreneur, quelle aubaine !
Une de nos lectrices nous a signalé comment son employeur la licencie «à l'amiable» en lui conseillant de s'installer en auto-entreprise afin qu'il puisse continuer à lui fournir du travail par ce biais...
Offres d'emplois en statut auto-entrepreneur ?
Une réflexion de fond, exemples à l'appui, menée par nos forumeurs.

De même, interpelée par nos soins, la CGT-Pôle Emploi s'insurge contre les pratiques de son organisme/employeur dont elle défend, avant tout, la mission de service public garantie par des principes républicains en pleine déconfiture. Enonçant les nombreux effets pervers de ces soi-disant «offres» dont nous vous conseillons de prendre attentivement connaissance avant de succomber, par dépit ou par naïveté, le syndicat liste ce à quoi vous vous exposez si vous succombez à la tentation d'un statut ô combien alléchant.

Bref : Salarié ou indépendant ? Rester «inactif» ou se lancer en solo (et dans le vide à moyen terme) ?
«Libre» à vous de choisir… Mais on vous aura avertis !

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Samedi, 21 Août 2010 15:27 )  

Votre avis ?

Économie, chômage, emploi : Comment appréhendez-vous ces 12 premiers mois ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...