Actu Chômage

mardi
18 juin
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Les dernières petites annonces de Laurent Wauquiez

Les dernières petites annonces de Laurent Wauquiez

Envoyer Imprimer
Le secrétaire d'Etat à l'Emploi repointe le bout de son nez pour nous annoncer une «large consultation auprès des usagers de Pôle Emploi» afin d’«améliorer le service rendu», ainsi que la nomination du nouveau médiateur.

Dans une interview au Parisien/Aujourd'hui en France, le secrétaire d'Etat chargé de l'Emploi, Laurent Wauquiez, annonce une «large consultation auprès des usagers [1] de Pôle Emploi» cet été. Objectif : «Améliorer le service rendu», souvent décrié par les chômeurs et les entreprises. «Après avoir mis en place les fondations de Pôle Emploi, (...) nous devons prendre le temps de l'écoute [2], affirme-t-il. Nous allons donc lancer dès cet été une très large consultation, notamment sur internet, d'une ampleur inédite : 500.000 questionnaires seront envoyés à des demandeurs d'emploi, et des consultations auprès des employeurs et des agents de Pôle Emploi vont aussi être organisées.»

Le secrétaire d'Etat indique qu'il se rendra «sur le terrain avec Christian Charpy (directeur général de Pôle Emploi) tout au long de l'été, pour rencontrer directement les agents et les usagers. Nous analyserons les résultats à la rentrée».

Un nouveau médiateur en poste mi-juillet


Interrogé par ailleurs sur d'éventuelles réductions d'effectifs alors que le malaise est grandissant chez les agents de Pôle Emploi qui réclament plus de moyens, il assure : «La politique de l'emploi est la priorité n°1 du gouvernement. Les efforts que nous ferons porteront sur les dépenses qui n'ont pas été efficaces.»

Laurent Wauquiez souligne qu'en dépit de la crise, «un énorme travail a été effectué par les équipes de Christian Charpy. Cette fusion, tout le monde l'attendait depuis 20 ans. En 18 mois, nous avons déjà réalisé des avancées importantes : simplification des démarches, gain de 10 à 20 jours pour les demandeurs d'emploi et amélioration de la couverture des territoires. Désormais, 98% des demandeurs d'emploi ont un site mixte à moins de 30 km de chez eux».

Enfin, il annonce que le médiateur de Pôle Emploi démissionnaire en avril — déçu d'être peu écouté — sera remplacé mi-juillet. «J'ai regretté le départ trop rapide» de Benoît Genuini, assure-t-il, indiquant que son successeur sera Jean-Louis Walter. «Il a travaillé dans l'industrie, chez Peugeot. Il connaît bien toutes les problématiques d'emploi. Il a une expérience de syndicaliste [3] et n'aura pas peur de dire les choses quand ce sera nécessaire.»

(Source : Le Parisien)

NDLR
[1] Tiens, c'est bizarre… On ne dit plus «client», maintenant ?
[2] Plus c'est long plus c'est bon : il y a un peu plus d'un an, lors d'un colloque avec des associations de chômeurs qui a eu lieu à Bercy, cette question avait déjà été évoquée.
[3] C'est sûr qu'à la CFE-CGC, on n'a pas la langue dans sa poche !

Pour contacter Jean-Louis Walter :

Le médiateur Pôle Emploi
Direction Générale
1 avenue du Docteur Gley
75987 Paris Cedex 20
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.



Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 22 Juillet 2010 16:58 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...