Actu Chômage

vendredi
20 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Absentéisme des profs : encore un mensonge !

Absentéisme des profs : encore un mensonge !

Envoyer Imprimer
C'est un classique, toujours pas éculé : la désignation de boucs émissaires permet d'installer des écrans de fumée. Ici, il s'agit encore de pointer des responsables au trou de la Sécu : l'intox est complète !

Tiens, un petit problème de calcul. Soit une étude de provenance indéterminée indiquant que les instituteurs français sont les champions du monde du congé-maladie (45% ont posé un congé-maladie contre 22% pour les salariés du privé, avec concentration avant et après les vacances de Noël, et - tiens tiens… - aux alentours des ponts du mois de mai). Sachant qu'elle est révélée lundi matin à 7 heures par RTL, combien de temps Pujadas consacrera-t-il au sujet au journal de 20 Heures de mardi ?

Si vous êtes passé à proximité d'un poste de radio ou de télévision, tout au long de l'intervalle, vous n'avez pas pu échapper à ces chiffres extraits d'une "étude du ministère de l'éducation", révélés par RTL, soumis tout chauds par Aphatie au nouveau ministre de l'Education Luc Chatel, et qui témoignent bien de la dégradation du service public. Au 20 Heures de France 2 du lendemain, donc, Pujadas rebondit comme il se doit, présentant une étude "qui va sans doute faire grincer des dents". Traduisez : attention tabou, mais nous à France 2, on n'a peur de rien. "Les instituteurs, répète-t-il, sont deux fois plus nombreux que les salariés du privé à demander des congés maladie." Un temps d'arrêt. "Un constat relativisé par le ministre, Luc Chatel." Traduisez : ne croyez pas Chatel, c'est langue de bois et compagnie...

Mais surprise : le reportage de France 2 précise qu'avec 11 jours de congé-maladie par an pour les instituteurs contre 9 pour les salariés du privé, l'écart sensationnel s'est réduit (même un télespectateur ayant subi d'irrémédiables lacunes dans son apprentissage du calcul mental en aura l'intuition après un effort moyen). Et surtout, France 2 précise fort honnêtement que les policiers sont malades 19 jours par an, et les agents de la défense, de la Justice ou de l'équipement, au moins 15 jours (c'est à dire quatre jours de plus que les instits). Enfin, un syndicaliste fait remarquer que la terrible statistique inclut les congés maternité dans une profession ultra-féminisée.

Autrement dit ce rapport, dont nul ne sait qui l'a fait fuiter, est nul et non avenu. Ce qui n'a pas empêché RTL, et à sa suite tout le système, de le matraquer toute la journée. Comme un exercice (niveau moyen) de médiarithmétique permettait d'ailleurs de le prévoir.

(Source : Arrêt sur Images)

Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Dimanche, 05 Juillet 2009 19:05 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...