Actu Chômage

mercredi
19 février
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités 7 octobre : meeting-concert pour «le droit au travail décent»

7 octobre : meeting-concert pour «le droit au travail décent»

Envoyer Imprimer
Cinq organisations syndicales (CGT, CFDT, FO, CFTC et UNSA) appellent à un meeting-concert place du Trocadéro à Paris, le mardi 7 octobre prochain, dans le cadre de la «Journée mondiale pour le travail décent» lancée par la Confédération syndicale internationale (CSI).

"Toute personne dans le monde doit avoir un emploi lui permettant de mener une vie digne répondant à ses besoins essentiels. Pourtant, les droits fondamentaux des êtres humains continuent à être violés tous les jours, et la misère demeure un fléau planétaire. Pour faire du droit au travail décent une réalité, une mobilisation mondiale est indispensable", écrivent les cinq syndicats dans un communiqué commun diffusé jeudi.

"Les organisations françaises affiliées à la CSI et à la CES (Confédération européenne des syndicats) sont engagées dans cette journée mondiale pour des emplois de qualité, librement choisis, dotés de garanties de protection sociale, de salaires librement négociés assortis de garanties minimales, et de conditions de travail respectant la santé et la dignité des individus", ajoutent les signataires.

Les syndicats appellent à un rassemblement à Paris, place du Trocadéro, à côté du parvis des Droits de l'Homme, à partir de 17h pour un grand meeting-concert gratuit.

Côté musique, les organisateurs annoncent notamment Cali, Manu Dibango ou encore Idir. Côté syndical, le rassemblements sera marqué par les interventions des secrétaires généraux de la CSI, Guy Ryder, de la CES, John Monks, puis de Bernard Thibault (CGT), François Chérèque (CFDT), Jean-Claude Mailly (FO), Jacques Voisin (CFTC) et Alain Olive (UNSA).

Des initiatives similaires sont prévues un peu partout dans le monde ce jour-là.

En France, certaines organisations syndicales (CGT, CFDT et UNSA, auxquelles s'ajoutent la CGC, la FSU et Solidaires) souhaitent étendre cette journée à des revendications liées à la politique du gouvernement en matière d'emploi, de salaires, de pouvoir d'achat ou encore de santé, avec des actions dans toute la France.

(Source : Le Nouvel Obs)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 04 Septembre 2008 20:42 )  

Votre avis ?

Réforme des retraites : Qui va remporter le bras de fer engagé le 5 décembre ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'a...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...