Actu Chômage

mardi
20 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Durée légale du temps de travail : l'abolition est en marche

Durée légale du temps de travail : l'abolition est en marche

Envoyer Imprimer
Au lendemain d'une mobilisation décevante, le projet de loi sur la réforme du temps de travail est passé aujourd'hui en conseil des ministres, qui lui a donné son feu vert.

Ce projet de loi, rajouté sans concertation aucune par Xavier Bertrand à l'accord du 9 avril sur la «rénovation de la démocratie sociale», est «la dernière étape pour réparer les dégâts des 35 heures», a déclaré un Nicolas Sarkozy triomphant. La procédure d’urgence devrait même être demandée pour ce texte, qui ne serait ainsi examiné qu’une seule fois par l’Assemblée nationale à compter de mardi, puis par le Sénat.

«La négociation se passe dorénavant entreprise par entreprise», a rapporté (au présent, donc c'est comme si c'était fait…) le porte-parole du gouvernement Luc Chatel. Même s'il assure que «la durée légale, ça reste 35 heures», ce projet scélérat va permettre aux employeurs de la contourner. Objectif : travailler plus pour gagner moins. Les salariés du privé sont les plus menacés.

Quant à la CFDT et la CGT, dans un contexte de lassitude et de désunion syndicale lourdes de conséquences, elles annoncent de nouvelles actions… pour la rentrée seulement.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 18 Juin 2008 15:14 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...