Actu Chômage

mardi
21 janvier
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Comment l'ANPE gaspille son fric

Comment l'ANPE gaspille son fric

Envoyer Imprimer
L'équipe de «Là bas si j'y suis», célèbre émission radiophonique de Daniel Mermet, a assisté à un atelier de relooking pour chômeurs prescrit par l'ANPE de Côte-d’Or, stage pompeusement intitulé «Le cercle du succès»... Consternant !!!

L'ANPE a contraint (sinon, c'est la radiation) sept privés d'emploi à participer à cet atelier obligatoire 100% occupationnel, conçu et animé par un prestataire privé. Il s'agit de leur inculquer «le respect de soi» en leur apprenant à s’habiller, à parler, ne pas être trop original, à «s’adapter», «faire preuve de mobilité», «ne compter que sur soi-même»... Que voulez-vous, on ne peut pas faire d'état d'âme indéfiniment !

La fabrique du consentement

Afin de louer les vertus de l'apparence qui prime sur la compétence, une (dé)«formatrice» - qui se vante d'être elle-même un modèle d'adaptation - déballe des arguments tous aussi pathétiques les uns que les autres. Sur la base du magazine de M6 «Nouveau look pour une nouvelle vie», chaudement recommandé par cette intellectuelle, elle oppose les SDF qui «ne s'aiment pas», ne se soignent pas, «se rejettent eux-mêmes» et «ne veulent rien faire», à ce symbole de réussite qu'est… Nicolas Sarkozy : en jogging comme en costard Armani, c'est un must d'élégance et de dynamisme !!! Bref, que «des vérités vraies» ! Le silence pesant des participants, qui ponctue régulièrement sa démonstration, atteste de l'inadéquation et de l'inhumanité de son discours.

Décalage complet

Puis intervient une esthéticienne devenue «conseillère en image», elle aussi grassement payée. L'air tout aussi cultivée, elle cite Oscar Wilde qui a dit «Seuls les imbéciles ne jugent pas par les apparences», puis une saillie de son cru : «Votre image, c'est de l'info» ! S'en suit un déballage de couleurs… et d'inepties.

Comment déménager quand on n'a pas fini de payer sa maison et que personne ne loue un appartement à un chômeur ? Comment investir dans du maquillage et un nouveau «code vestimentaire» quand on est seule avec deux enfants et au RMI ? Pourquoi ne pas consacrer tout ce temps et tout cet argent à des formations réellement qualifiantes ???

Humiliation et brouillage des cartes à la clé, voici à quoi l'ANPE consacre une partie de son budget.

=> ÉCOUTER ICI (à partir de 15h16) ce reportage qui a été diffusé jeudi 17 avril sur France Inter.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 06 Février 2012 14:49 )  

Votre avis ?

Réforme des retraites : Qui va remporter le bras de fer engagé le 5 décembre ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'a...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...