Actu Chômage

dimanche
20 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Chômeurs, bloquez la machine à radier !

Chômeurs, bloquez la machine à radier !

Envoyer Imprimer
La lettre de Rose, membre d'Actuchomage, et qui bosse à l'ANPE.

Chômeuses, chômeurs,

Je suis conseillère à l’ANPE, agente de service public. Je suis également citoyenne, touchée de près dans ma vie quotidienne par le chômage et la précarité.

Je vous dois aide, conseil et solidarité.

Pour l’ANPE, l’ASSEDIC, la DDTE, la CAF (et tous ces lieux où l’on décide de votre vie, voire de votre survie) vous êtes d’abord des dossiers, des chiffres, des pions. Pour la mise en place du suivi mensuel par l’ANPE, on parle de «montée en charge» et de «reprise du stock». L’aspect humain est secondaire, voire encombrant : les agents, sans moyens, assommés de contraintes, peu considérés, sont en première ligne face à vos colères, vos révoltes, vos frustrations, vos découragements.

La recherche frénétique et obligatoire d’emploi devient une course absurde (il n’y a aujourd’hui pas d’emploi pour tous) où tous s’épuisent à ronger le même os du même contrat aidé ou pourri. Alors que vos conditions matérielles se détériorent, vous êtes soumis au chantage permanent d’une radiation qui vous privera brutalement de votre statut et de votre revenu de remplacement. La tendance générale est de vous faire gicler des chiffres de l’assurance chômage et des minima sociaux (les dispositifs RMI s’y mettent), sans égard pour les préjudices humains.

Vous seuls pouvez témoigner pour que nous puissions tous agir. Faites-vous entendre, rejoignez ou créez des associations, exigez des représentants, harcelez les syndicats, forcez les médias ! Faites valoir vos droits.
Investissez pacifiquement les ANPE (on peut en faire autant pour l’ASSEDIC, la CAF, la DDTE...). "Monsieur le Conseiller, vous m'avez convoqué, qu'est-ce que ça veut dire cette menace de radiation en bas de la convocation ? C'est quoi vos règles, exactement ?"

A l'ANPE, vous avez le droit de consulter les règles de la "gestion de la liste des demandeurs d'emploi" (GL) au nom de laquelle on vous flique et on vous sanctionne. Vous avez le droit d'accéder à tous vos dossiers informatiques. Un super fichier croisé est en cours, vous en serez les premières victimes. Faites valoir la loi (constitutionnelle ?) "Informatique et libertés", surprises garanties à l'ANPE (info erronées, faux entretiens, mises en relations fantaisistes…). Faites-vous expliquer le mécanisme des convocations et les arcanes des procédures automatiques de radiation.

Occupez votre lieu de travail. Il y aura bien quelques salariés pour vous épauler, quelques travailleurs sociaux pour vous apporter le café et les croissants.

Bises à tous et courage,
Rose

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 12 Avril 2006 06:13 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...