Actu Chômage

dimanche
22 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse En France, un salarié sur sept travaille pour des groupes étrangers

En France, un salarié sur sept travaille pour des groupes étrangers

Envoyer Imprimer
Voilà une note de l'Insee sur "les groupes étrangers en France", publiée mercredi 1er mars, qui va donner des arguments à Dominique de Villepin et à sa défense du patriotisme économique.

"L'économie française est plus ouverte aux capitaux étrangers que celle de ses voisins", y écrivent ses auteurs, Jean-William Angel et Virginie Régnier. Un salarié sur sept - soit 1,9 million de personnes - travaille dans l'une des 18.700 filiales de groupe étranger présentes en France, hors secteur financier et administration. En Allemagne, au Royaume-Uni ou aux Pays-Bas, cette proportion est de un sur dix, aux Etats-Unis, de un sur vingt.

En dix ans, le nombre de salariés français travaillant pour un groupe étranger a été multiplié par 1,8 : fin 1994, la France comptait 5.800 entreprises sous contrôle étranger, qui faisaient travailler 1 million de salariés. Sur cette période, 9.200 entreprises françaises qui existaient en 1994 sont passées sous contrôle étranger. Elles emploient aujourd'hui 885.000 personnes. Ces données ne permettent pas de savoir si ces effectifs sont plus ou moins importants qu'en 1994 - et si les nouveaux propriétaires ont favorisé, ou non, l'emploi.
Les Etats-Unis font travailler 430.000 personnes en France et sont le premier investisseur étranger. L'Allemagne est en tête des Européens (280.000 emplois).

(Source : Le Monde)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 02 Mars 2006 12:14 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...