Actu Chômage

samedi
21 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Les stagiaires seront reçus au ministère du travail

Les stagiaires seront reçus au ministère du travail

Envoyer Imprimer
Le mouvement de stagiaires "Génération précaire", qui lutte contre l'"abus" des stages en entreprise, a annoncé qu'il serait reçu par le cabinet de Gérard Larcher ce jeudi 24 novembre, jour de son appel à une "grève" symbolique.

Né en septembre dernier d'un appel lancé sur un blog sur internet par des stagiaires www.generation-precaire.org, le mouvement a fait du chemin depuis sa première "sortie" publique le 4 octobre, lors de la manifestation parisienne pour l'emploi : il sera reçu jeudi à 16h par le ministère délégué au Travail. Il sera aussi reçu mercredi à 8h30 au Medef par Laurence Danon, chargée de la commission "nouvelles générations" au mouvement patronal, puis ils iront vendredi à la CGPME, après avoir déjà fait le tour des cinq confédérations syndicales. "Notre objectif est d'inscrire la question des stages à l'ordre du jour, on essaye de faire comprendre qu'il y va de l'intérêt de tous, un chômeur ne peut pas trouver un boulot quand un petit jeune accepte de faire la même chose sans être payé".

"Génération précaire" organise jeudi une journée de "grève" festive. Elle ira dans la matinée "libérer", dit-elle, des stagiaires d'une entreprise, "en musique", avant l'organisation d'un pique-nique à midi, pour permettre aux stagiaires de manifester.
Aujourd'hui, Génération précaire dit avoir reçu plusieurs milliers de signatures à sa pétition diffusée sur internet, et son forum s'enrichit de témoignages toujours nombreux. Le mouvement lance des propositions pour "revenir à la définition de base du stage en entreprise : formation et mise en pratique de ce qu'on a appris". Il demande notamment un statut du stagiaire, avec des droits inscrits dans le droit du travail, un délai de carence entre les stages pour "casser l'emploi déguisé en stage", une indemnisation progressive, le respect d'un quota de stagiaires par rapport à la masse salariale.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 21 Novembre 2005 16:23 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...