Actu Chômage

mardi
25 juin
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités 1000 kilomètres pour l'emploi des seniors

1000 kilomètres pour l'emploi des seniors

Envoyer Imprimer
Patrick MAYO a 50 ans. Chef de projet en informatique ayant notamment travaillé plus de quinze ans pour une filiale d'un grand groupe bancaire, il est aujourd'hui au chômage depuis 2 ans. Ce RMIste expérimenté et qualifié ne souhaite qu'une chose : Travailler pour exister !

Patrick est victime de la discrimination faite aux seniors.
Patrick est en colère, et il a l'intention de le faire savoir en organisant SA PROPRE MARCHE qu'il a nommée «Marche pour l’emploi des seniors» : "Je marcherai 1000 kilomètres à travers la France pour sensibiliser et communiquer auprès de tous" de Fontainebleau (77) à Strasbourg (67), en passant par Nemours, Beaulieu s/Loire, Cosne s/Loire, Sancerre, Nevers, Moulins, Roanne, LYON, Bourg en Bresse, Lons le Saunier, Besançon, Montbéliard, Belfort, Mulhouse et Colmar, du mercredi 20 avril au mercredi 25 mai 2005. Il en a informé le président Chirac et tous les députés, ainsi que la Croix Rouge, et quelques médias. Il fait appel à son entourage et à tous ceux qui se sentent concernés pour diffuser cette information le plus largement possible !

Il va donc partir tout seul avec son sac à dos.
Une association alsacienne de Seniors s'organise pour prévenir toutes les mairies où il passera. Mais il manque toujours un(e)/des partenaire(s) qui suivraient son parcours en voiture et arriveraient avant lui sur les villes-étapes pour distribuer les tracts : Si vous êtes francilien(s) et volontaire(s), faites-vous connaître en écrivant à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. => Si vous souhaitez vous joindre à lui dans cette marche, idem ! => Si vous demeurez sur le trajet de Patrick (détaillé en commentaire) et souhaitez participer à son hébergement, idem !

Patrick accuse :
=> Les entrepreneurs d'avoir une vision à court terme de l'emploi des seniors sous des prétextes fallacieux de rentabilité, du principe de précaution face à l 'ouverture des frontières et de la mondialisation,
=> Le gouvernement et la majorité des politiques de laxisme face à ce problème socio-économique qui met en péril nos institutions sociales.
Il revendique, entre autres :
• Un droit aux négociations avec le MEDEF et les partenaires sociaux,
• Un plan de réinsertion pour les plus de 50 ans,
• L'arrêt de mesures favorisant l’assouplissement des licenciements économiques,
• Une gestion par toutes les entreprises de leurs ressources humaines sur un plus long terme,
• La révision de la contribution Delalande à des fins équitables de maintien et de retour à l’emploi,
• L'arrêt de l'exportation des emplois français via les délocalisations ainsi que l'annulation définitive de toute directive européenne tendant à «faciliter» l’importation «sauvage» de main d'œuvre étrangère,
• Le respect inconditionnel du «droit au travail»,
• L’institution d’une morale sociale et du travail....

Actuchomage ne manquera pas de vous tenir au courant de la suite de cette courageuse initiative.
À suivre, donc !

=> Départ confirmé le 20 avril à 10H : rendez-vous à la mairie de Fontainebleau.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 31 Mars 2005 19:12 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...