Actu Chômage

mardi
19 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Chirac : Un autre monde fiscal est possible

Chirac : Un autre monde fiscal est possible

Envoyer Imprimer
Les Américains en rigolent, les autres demandent à voir. C'est, en résumé, la réaction des participants au Forum économique mondial de Davos, après avoir entendu Jacques Chirac appeler à «la création à titre expérimental d'un prélèvement pour financer la lutte contre le sida». Autrement dit, une taxe internationale pour soigner les victimes de la pandémie et accélérer les recherches.

«Trois millions de vies sauvées chaque année, voilà l'enjeu», a lancé le président français, dont l'intervention était retransmise sur un écran géant. Le chef de l'Etat s'est longuement excusé d'avoir dû annuler son déplacement à cause des chutes de neige.
Jacques Chirac n'a pas craint de heurter un auditoire largement composé de patrons. «Laissées à elles-mêmes, les forces économiques sont aveugles et accentuent la marginalisation des plus faibles.» Les montants nécessaires pour vaincre la pauvreté et combattre le sida sont «minimes par rapport aux richesses créées par la mondialisation», affirme-t-il. D'où une série de propositions qui valent, selon lui, autant par leur modestie que par leur efficacité : une contribution sur les transactions financières internationales à «un très faible taux, au maximum d'un dix millième» (produit attendu : 10 milliards de dollars par an), «une contribution sur le carburant utilisé par le transport aérien ou maritime», «un faible prélèvement sur les trois milliards de billets d'avion vendus chaque année dans le monde». Quitte à froisser ses hôtes suisses, le Président suggère également de «demander aux pays qui maintiennent un secret bancaire (...) d'en compenser une partie des conséquences sur l'évasion fiscale mondiale» par un prélèvement sur les flux de capitaux... déclenchant un murmure de surprise dans la salle. (…)

Lire tout l'article sur www.liberation.fr

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 27 Janvier 2005 18:08 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...