Actu Chômage

mercredi
17 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse 35 H : Les syndicats dépasseront-ils leurs divisions ?

35 H : Les syndicats dépasseront-ils leurs divisions ?

Envoyer Imprimer
Les cinq confédérations CGT, CFDT, FO, CFTC et CFE-CGC, divisées depuis des mois, se réunissent mardi 11 janvier pour tenter de mettre sur pied une riposte commune à la "remise en cause des 35 heures" qu'elles discernent dans les assouplissements voulus par le gouvernement. Les conclusions de cette concertation devraient être dévoilées lors d'une conférence de presse organisée à la sortie de la réunion, à 17h30.

Le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin entend en effet soumettre un projet d'assouplissement des 35 heures à l'Assemblée nationale début février, par le biais d'une proposition de loi en trois articles signée de quatre députés de la majorité. (…) Pour les syndicats, de telles mesures aboutiront de facto à remettre en cause les 35 heures, en allongeant la durée du travail dans les entreprises selon les desiderata du patronat, qui sera du même coup dissuadé d'embaucher.

La rencontre interconfédérale sur le thème des 35 heures, de l'emploi et des salaires est ainsi la première du genre depuis l'arrivée de Jean-Pierre Raffarin à la tête du gouvernement. Elle se veut un signal fort, à la veille d'une série d'actions dans le service public. (…) Mais les divergences apparues lors du conflit des retraites du printemps 2003, où l'unité syndicale avait volé en éclats lorsque CFDT et CFE-CGC avaient donné leur aval au projet gouvernemental, ont laissé des traces. Dans un livre intitulé "Ma voix ouvrière", qui sort mercredi, Bernard Thibault revient abondamment sur la "volte-face" de la CFDT, confiant qu'il est des "attitudes" qu'il ne peut "pas comprendre" ni "pardonner". Autre signe de la fraîcheur des relations syndicales, l'UNSA qui souhaite s'associer à "des décisions d'action concrète et unitaire sur les 35 heures" n'a pas été admise à la réunion de mardi : "quelques confédérations" ont manifesté leur "ostracisme" en refusant qu'elle y participe, affirme-t-elle.

Lire tout l'article sur www.nouvelobs.com

La CFTC, FO, la CFDT et la CGT appellent à une journée d'action commune le samedi 5 février : lire le commentaire ci-dessous.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 11 Janvier 2005 20:19 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...