Actu Chômage

samedi
20 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique France Télécom veut augmenter son abonnement

France Télécom veut augmenter son abonnement

Envoyer Imprimer
Le gouvernement devrait prendre "dans les semaines qui viennent" une décision concernant une éventuelle hausse de l'abonnement de France Télécom pour le téléphone fixe.

"Le PDG de France Télécom Thierry Breton et Patrick Devedjian se sont rencontrés en début de semaine. M. Breton a fait ses propositions au ministre, qui réfléchit. Pour l'instant, aucune décision n'a été prise, mais elle devrait l'être dans les semaines qui viennent", a déclaré la porte-parole du ministre de l'Industrie Patrick Devedjian.
Interrogée sur l'ampleur de la hausse des prix demandée par France Télécom, la porte-parole a répondu : "il faut le demander à France Télécom, car ce n'est pas à nous de communiquer".
France Télécom, interrogé, a indiqué qu'il "ne fera aucun commentaire sur ce dossier".
Selon le quotidien Les Echos, France Télécom aurait demandé une hausse de 10%, déjà sollicitée sans succès à l'automne. Cette hausse lui rapporterait près d'un demi-milliard d'euros par an, selon le quotidien.
Mis à jour ( Jeudi, 23 Décembre 2004 13:42 )  

Commentaires 

 
0 # superuser 2004-12-31 13:57 PARIS (AFP), le 31-12-2004.

France Télécom négocie avec le gouvernement et l'Autorité de régulation des télécoms (ART) pour obtenir une hausse de près de 20% de l'abonnement sur trois ans, affirment vendredi les quotidiens La Tribune et le Figaro.
Contactée par l'AFP, France Télécom a indiqué qu'elle était tenue de ne pas commenter ce genre d'information.

En contrepartie, France Télécom proposerait une réduction de 5% du prix des communications locales, précise La Tribune.
Le Figaro indique pour sa part que le ministre délégué à l'industrie Patrick Devedjian "y est réticent, tout comme l'ART", mais qu'il est "prêt à accorder une augmentation en 2005 à condition que France Télécom consente des contreparties sur différents tarifs".

Patrick Devedjian avait déjà déclaré qu'il n'était "pas très favorable à une hausse de l'abonnement", et indiqué qu'une hausse, "pour être acceptée, devrait être compensée par une baisse du prix des communications". Bercy avait souligné de son côté que cette question allait "bientôt relever des pouvoirs de l'Autorité de régulation des télécoms".
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...