Actu Chômage

mercredi
16 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités L'ANPE se mobilise contre le plan Borloo

L'ANPE se mobilise contre le plan Borloo

Envoyer Imprimer
Voici un communiqué des syndicats CGT / SNU / SUD / SNAP-CFTC / CGT-FO de l'ANPE :

Plan Borloo : Attention danger !

L’avant projet de la loi dite de «cohésion sociale», ou autrement dit «plan Borloo», entre dans la phase de discussion au Parlement. Son volet emploi est extrêmement dangereux. Sans nous payer de mot, c’est bien notre avenir, nos métiers, l’avenir des missions de l’ANPE et du service public qui sont en jeu. Car le projet de loi inscrit, entre autres, et sans hiérarchisation :

une modification radicale du service public de l’emploi en y intégrant largement officines de placement privé et entreprises de travail temporaire !!!

la mise en concurrence totale de l’Agence sur sa mission de placement… autorisant ainsi n’importe quelle officine privée à recueillir des offres et à faire du placement.

le rôle grandissant, voire prépondérant, des ASSEDIC dans le pilotage des politiques de l’emploi, notamment dans les opérations de reclassement de certaines catégories de chômeurs. L’intervention en sous-traitance de Maatwerk a été une première expérimentation en Ile de France, aujourd’hui c’est Ingeus (boîte australienne) qui est sélectionnée dans le Nord/Pas-de- Calais et Hte Normandie.

la création des maisons de l’emploi, structures parasitant nos missions fondamentales ; le projet Borloo indiquant qu’elles doivent prendre pour modèle le privé !

la création de «plates-formes de vocations jeunes» (au budget global de 32 Millions d’Euros), où l’unique orientation pour les jeunes s’effectuera en fonction des besoins des secteurs en tension.

la suppression de la confidentialité des fichiers, un dossier unique étant créé, consultable par toutes les structures (y compris dans les entreprises d’intérim) incluses dans le «nouveau» service public de l’emploi.

l’accroissement des contrôles à l’encontre des chômeurs par la diversification des sanctions : suspensions d’allocations, radiations…

le remodelage des différentes formules d’insertion, en multipliant les contrats de travail atypiques et les subventions sans contrôle aux employeurs.

la facturation de certaines prestations de l’agence avec la création de filiales…. pour l’instant excluant les demandeurs d’emploi, mais pour combien de temps ?

Nous, syndicats des agents de l’ANPE, sommes décidés à nous opposer à ce plan de démolition de l’agence et du service public de l’emploi, tel que présenté à ce jour, qui est particulièrement menaçant pour les usagers.
Nous vous appelons partout à vous réunir et a discuter de la situation et des menaces qui pèsent sur nous (réunions de service, heures d’informations syndicales, assemblées générales…).

Un seul des points développés ci dessus suffit à exiger que nous préparions une action de résistance (dont les modalités sont à définir et à discuter), manifestant notre opposition résolue à la démolition du Service Public de l’emploi !

CONTRE LE PLAN BORLOO, POUR NOTRE AVENIR : RÉSISTONS !

Lire aussi :
Articles les plus récents :

Mis à jour ( Jeudi, 04 Novembre 2004 17:06 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...