Actu Chômage

vendredi
28 avril
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Seniors au chômage, quand allons-nous réagir ?

Seniors au chômage, quand allons-nous réagir ?

Envoyer Imprimer

Les Seniors sont les premières victimes du chômage. En 2015, il a augmenté de 8% chez les + de 50 ans alors qu'il a baissé chez les jeunes et s'est stabilisé chez les 25/49 ans. Allons-nous rester les bras croisés encore longtemps ?

altDepuis 10 ans, rien n'a bougé ! (Cette couverture de Liaisons Sociales date de 2005). Pire, avec l'accroissement inexorable du chômage, la situation s'est dégradée.

Voilà le constat que nous tirons de 10 années d'engagement en faveur des + de 50 ans qui paient au prix fort, dans l'indifférence générale, la pénurie d'emplois.
 

N'ayons pas peur des mots (maux), les Seniors sont discriminés à l'embauche en raison de leur âge bien que la plupart d'entre eux soient bien formés et… expérimentés.

Un cliché infondé (bien ancré) participe à cette exclusion professionnelle. Les travailleurs âgés seraient inadaptés, parfois dépassés. La bonne blague ! Les + de 50 ans sont ceux qui ont vécu et digéré la révolution informatique. Ils sont passés de la machine à écrire à l'ordinateur, du polycopié à Internet, du traditionnel déjeuner d'affaires aux visioconférences… sans sourciller.

Il nous semble pertinent de rappeler ici que les concepteurs du Web, de l'informatique grand public, des portables, des systèmes d'exploitation et des logiciels de référence, ces Grands Visionnaires du tout numérique comme Steve Jobs, Bill Gates, Paul Allen et consorts… ont tous + de 60 ans (pour ceux qui sont encore de ce monde). Mais ne nous égarons pas, même si cette mise au point paraît nécessaire.

Aujourd'hui, alors que l'on s'apprête à différer encore l'âge de départ en retraite, à 50 ans, on est considéré comme "trop vieux". Retrouver un emploi, pour ceux qui en sont privés, est mission quasi impossible.

L'Insee nous apprend que seuls 45,6% des 55-64 ans sont en emploi (en 2013), contre plus de 50% dans l'UE. Et à peine plus de 20% des 60-64 ans français travaillent. Les objectifs européens (Stratégie de Lisbonne) fixent pourtant à 75% le taux d'emploi des 55-64 ans d'ici 2020. On en est très loin.

Derrière ces chiffres se cachent deux problèmes majeurs : le financement et l'accès à la retraite de centaines de milliers de travailleurs n'ayant pas cotisé suffisamment. Comme écrit à de nombreuses reprises ici : Après avoir été au chômage de longues années, le + de 50 ans va vivre une retraite miséreuse. Charmante perspective !

Actuchomage retrace en images les actions menées par des Seniors dans les années 2005/2007 (actions de sensibilisation, procédures en justice…).

Le plus préoccupant est que les premiers concernés, les + de 50 ans sans avenir professionnel, ont renoncé à se battre.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.


Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Samedi, 02 Avril 2016 18:14 )  

Votre avis ?

Comment ou pour qui voterez-vous au second tour ?
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...