Actu Chômage

mardi
22 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Nuit Debout et violences policières

Nuit Debout et violences policières

Envoyer Imprimer

Depuis quelques jours, les mobilisations contre la loi El Khomri se développent et se transforment en Nuit Debout et occupations pacifiques de places à travers la France.

altCes rassemblements pacifiques, ouverts et populaires visent à réinvestir l’espace public pour échanger et débattre pour libérer une parole citoyenne jugée inaudible dans les cadres étriqués de la représentation politique traditionnelle.
Les écologistes ne peuvent que se réjouir de cette volonté de réappropriation citoyenne des places et de la démocratie.

Aussi, EELV appelle les maires et préfets à autoriser, soutenir et favoriser ces rassemblements à travers le pays : On ne peut déplorer l’abstention les soirs d’élections et vouloir empêcher les citoyens de s’emparer de la chose publique.

Cette mobilisation pacifique et démocratique ne rend que plus insupportables les violences policières qui se multiplient à mesure que le gouvernement s’enferre dans la défense d’une loi (travail) licenciements de régression sociale rejetée par l’opinion.

Le ministère de l’Intérieur doit rendre compte de ces violences qui touchent également les manifestants écologistes (donc pacifiques) qui entendent bloquer le sommet des pétroliers off shore à Pau.

Sur la loi dite (travail) licenciements

Plutôt que de copier-coller le cahier des charges du MEDEF, avec des logiques de flexibilité profondément inhumaines et inefficaces, les écologistes préfèrent une logique de progrès social et de vivre-mieux par la réduction du temps de travail, l’instauration du revenu de base permettant d’assurer la dignité de chacun avec le lancement d’une étude de faisabilité, la création d’un million d’emplois par la transition écologique et des droits supplémentaires à la formation tout au long de la vie.

Communiqué EELV - Julien Bayou, Sandrine Rousseau, porte-paroles nationaux

Rajout d'Actuchomage : Parmi les initiateurs/activateurs de Nuit Debout, on trouve Julien Bayou et Leila Chaibi, deux militants que nous suivons depuis des années. Ces deux-là ne manquent pas d'idées. Leur implication citoyenne s'inscrit souvent dans un cadre original, décalé, innovant, qui n'entache en rien sa pertinence.

Ici, Julien Bayou lors de l'action "SMIC à 1 euro".

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Là, Leila Chaibi lors de l'action "AAA, nous ne sommes pas des andouillettes !"

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.


Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 08 Avril 2016 19:07 )  

Votre avis ?

Que vous inspire l'élection d'Emmanuel Macron ?
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...