Actu Chômage

mercredi
17 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Chômage : Le gouvernement positive la hausse !

Chômage : Le gouvernement positive la hausse !

Envoyer Imprimer
Extraits du communiqué officiel du ministère du Travail et de l'Emploi qui se félicite de la baisse de la hausse.

Communiqué officiel - La tendance à l’amélioration se confirme en juillet, avec une progression modérée du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A : +6.300, soit +0,2%.

Si l’on apprécie la tendance de mai à juillet, la moyenne mensuelle est de +7.100, à comparer avec une progression mensuelle moyenne de +31.700 pour les 3 mois précédents (février à avril).

S’agissant de l’indicateur incluant les inscrits à Pôle emploi ayant exercé une activité réduite (catégorie A+B+C), la quasi stabilité observée les mois précédents (-3.600 en mai et +4.100 en juin) - sans doute excessive au regard de la situation du marché du travail - est suivie d’un ressaut important en juillet (+52.200, soit +1,1%).

Mais, là aussi, la tendance s’améliore : de mai à juillet +17.600 en moyenne mensuelle à comparer avec une progression moyenne mensuelle de près de 40.000 pour les 3 mois précédents.

Première priorité de la politique de l’emploi du Gouvernement, l’inversion de la courbe du chômage des jeunes est d’ores et déjà engagée : pour le troisième mois consécutif, le nombre de jeunes demandeurs d’emploi en catégorie A diminue, de 0,8% ce mois-ci, après -0,3% en juin et -0,5% en mai.

Le Ministre du travail, Michel SAPIN, l’a confirmé : «L’inversion de la courbe du chômage des jeunes devient aujourd'hui une réalité. Il faut qu’elle soit durable, et pour cela nous devons encore redoubler nos efforts».

Dans la journée de lundi 26 août, le 50.000ème jeune bénéficiaire d’un emploi d’avenir a signé son contrat, comme 760 autres jeunes hommes ou femmes qui ont signé ce jour-là leur emploi d’avenir – la plupart du temps de 3 ans, avec une formation et une vraie confiance retrouvée. (…)

Extraits du communiqué du ministère du Travail et de l'Emploi.

Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 25 Septembre 2013 18:29 )  

Commentaires 

 
0 # Pili 2013-08-27 20:56 Eh oui hélas !
Extrait de la DARES et Pôle emploi sur le nombre des inscrits en juillet 2013

« Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A s’établit à 3 285 700 en France métropolitaine fin juillet 2013. Ce nombre est en hausse par rapport à la fin juin 2013 (+0,2%, soit +6.300). Sur un an, il croît de 10,0%.

Au total, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C s’établit à 4 851 900 en France métropolitaine fin juillet 2013 (5 148 200 en France y compris Dom). Ce nombre est en hausse de 1,1% (+52.200) au mois de juillet. Sur un an, il augmente de 9,0%.»

travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/Communique-de-presse-OGC267.pdf
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Trinita. 2013-08-27 22:23 «L’inversion de la courbe du chômage des jeunes devient aujourd'hui une réalité."
Ah, "courbe du chômage des jeunes".
Arrivé fin août ils ajoutent des jeunes. A la fin de l'année, ils nous diront que l'engagement concernait la courbe du chômage des jeunes bruns avec des lunettes vertes et qui conduisent une Simca 1000.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2013-08-28 02:04 La méthode Coué ici utilisée n'est pas sans nous rappeler celle de Madame Lagarde, notre brillante ex-ministre de l'Économie et des Finances que le monde entier nous envie (aujourd'hui à la tête du FMI).

Elle était coutumière du fait quand le chômage est passé de 2 millions en catégorie A (2008) à 2,7 millions (2010). + 700.000 demandeurs d'emploi en moins de 2 ans.

Il ne se passait pas un mois sans qu'elle nous assène ses quatre vérités. Elle voyait une "embellie" dès que l'accroissement mensuel du chômage ne dépassait pas les 30.000 demandeurs d'emploi supplémentaires .

Aujourd'hui, c'est Sapin qui fanfaronne avec ses +6.300 en catégorie A… et ses +52.000 en A, B et C.

Il y a de quoi plastronner, en effet !
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Trinita. 2013-08-28 10:52 Si jamais ils sont en panne d'explications débiles ils pourront faire appel à Frédérique Lefebvre, il en a des bonnes, lui aussi. (Moins d'adhérents à l'UMP à cause de la mortalité, plus de chômeurs à cause de la natalité…)
Multi-citer Yves:
Madame Lagarde, notre brillante ex-ministre de l'Économie et des Finances que le monde entier nous envie (aujourd'hui à la tête du FMI).


Ouais, du coup, le monde, il l'a.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Pili 2013-09-02 16:17 Pour info, vu sur le site de Pôle emploi, le nombre de demandeurs d'emploi non indemnisé en juillet 2013

Citer:
Demandeurs d'emploi indemnisés en juillet 2013

Au mois de juillet 2013, le nombre de demandeurs d’emploi indemnisés, 2.699.600, diminue de 1,7% sur un mois et augmente de 5,1% sur un an.
../…
Toutes allocations confondues, y compris chômage, formation et préretraites, le nombre de personnes indemnisées par Pôle emploi diminue de 2,3% sur un mois et augmente de 5,5% sur un an. Ainsi, 2.895.400 personnes sont indemnisées par Pôle emploi en juillet 2013 contre 2.745.500 en juillet 2012.


www.pole-emploi.org/communication/demandeurs-d-emploi-indemnises-en-juillet-2013-@/communication/409/view-article-57076.html;jsessionid=Mg4NSkTbkxDbpWSc32hBsrDcZwLsnlnGF6GHyhvRnGKxnTVvLxvZ!1029876943!1592647368?
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Que vous inspire l’action du président Emmanuel Macron depuis 18 mois ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...