Actu Chômage

dimanche
19 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Chômage stabilisé en mai - selon le ministère du Travail

Chômage stabilisé en mai - selon le ministère du Travail

Envoyer Imprimer
Communiqué du ministère du Travail. Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A est resté stable en mai (+100, soit +0,0%). Celui des demandeurs d’emploi en catégories A+B+C est en légère baisse, pour la première fois depuis octobre 2010 (-3.600 en mai, soit -0,1% sur un mois).

Cette accalmie est cohérente avec certains signaux favorables observés ces dernières semaines : bonne tenue de l’intérim depuis octobre (+4,6% en 6 mois), rebond de la production industrielle en avril, légère reprise des embauches en mai selon l’indicateur ACOSS (+6,4% pour les embauches de plus d’1 mois).

Venant après une progression particulièrement forte en mars et avril, cette stabilisation de mai s’inscrit dans une tendance qui reste à la hausse, et le restera dans les mois à venir.


Ce résultat, qui n’est pas encore le retournement attendu, est un encouragement à poursuivre les efforts en vue de l’inversion durable de la courbe du chômage. (…)

Près de 33.000 jeunes auront été embauchés en emploi d’avenir fin juin, conformément aux prévisions (1/3 de l’enveloppe au premier semestre du fait d’une montée en puissance progressive). Parallèlement, Michel SAPIN a appelé les partenaires sociaux, lors de la Grande conférence sociale, à intensifier les négociations contrat de génération dans les entreprises et les branches, pour amplifier le bon démarrage du dispositif dans les petites entreprises.

La loi sur la sécurisation de l’emploi a été promulguée le 14 juin. Beaucoup des dispositifs sont désormais opérationnels – accords de maintien de l’emploi – ou le seront le 1er juillet – activité partielle, procédure d’homologation des plans de sauvegarde de l’emploi.

Enfin, un plan d’action a été décidé à la Grande conférence sociale. L’objectif est de mobiliser d’ici la fin de l’année au moins 30 000 formations supplémentaires pour permettre à des demandeurs d’emploi d’acquérir les qualifications nécessaires pour saisir des opportunités d’embauche aujourd’hui non satisfaites faute de candidats qualifiés.

Communiqué du ministère du Travail.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 05 Juillet 2013 17:52 )  

Commentaires 

 
0 # Yves 2013-06-26 19:31 La pensée du jour du Grand Dalaï Chômeur :

Les ponts (de mai) ont quelque peu ralenti le cours tumultueux des plans "sociaux".
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # willemijns 2013-06-26 20:00 oh grand dalai, saurais tu me dire ou se trouve ce regain d'activité / croissance ? ou vont ces intérimaires ? Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2013-06-26 21:15 Non, mon Bon Disciple !

Ne dit-on pas "Croissance de Mai fait ce qu'il lui plait".

Ne dit-on pas "Coucher sous les ponts".

En Vérité, je vous le dis, le Chômage s'est assoupi, bercé par le flot apaisé des plans sociaux.

Car en mai, chez nous, même les "licencieurs" travaillent à mi-temps.

Donc rassure-toi mon Bon Disciple, il n'est qu'assoupi ! Reviendra une ère de Croissance forte et vigoureuse… du Chômage.

++++++

Trêve de plaisanterie, je ne le souhaite évidemment pas.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Paulina1 2013-06-26 20:41 Tant mieux si ça va mieux. Ca me redonne de l'espoir ! Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # willemijns2 2013-06-26 21:45 Multi-citer Paulina1:
Tant mieux si ça va mieux. Ca me redonne de l'espoir !


comme j'ai dit il faut voir en fait ce qui a stabilisé ce chiffre, tous les economistes disaient que ca allait etre pourri jusqu'en 2014 inclus et là… d'ou vient ce rebond reellement ? si c'est pour mettre une quantité maximale en contrat aidé c'est assez facile mais ca dure qu'un temps…

j'essayer de comprendre cette montée de la production industrielle, opurquoi ca reprend…
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2013-06-26 23:30 Plus sérieusement, dans un sens (hausse) comme dans l'autre (baisse), il ne faut pas raisonner sur un mois.

Le ministère du Travail ne s'y trompe pas. Il précise : "Cette stabilisation de mai s’inscrit dans une tendance qui reste à la hausse, et le restera dans les mois à venir".

Donc, à ce stade, il ne faut pas chercher d'explications. Si la stabilisation se poursuit plusieurs mois, il sera alors temps d'analyser les facteurs.

Ceci dit, les mesures annoncées : emplois d'avenir, formations renforcées dans certains secteurs… peuvent favoriser une stabilisation du chômage de catégorie A (sous réserve que les licenciements ne s'emballent pas).

C'est tout ce que nous pouvons dire dans l'immédiat.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # carl 2013-06-26 22:34 Comme le dit, avec humour, Yves, cette stabilité est du aux nombreux jours fériés et pont du mois de mai. Conséquence, plusieurs journées de fermeture à Pole emploi. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Mister 2013-06-27 09:50 il faut savoir que malgré cette faible hausse du chomage + 100 en categorie A il y a eu 35 000 chomeurs radiés en mai pour defaut d'actualisation Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2013-06-27 11:31 Et il y en aura probablement plus en juin, suite au long plantage du site de Pôle Emploi.

Le chiffre que vous avancez - 35.000 radiations - est une "constante" dans statistiques mensuelles.

Une multitude de facteurs l'explique :

• Des personnes qui, découragées et non indemnisées, renoncent à leur inscription chez Pôle Emploi.

• Des erreurs d'actualisation par téléphone ou Internet, du fait des demandeurs d'emploi ou de bugs technologiques du côté de Pôle Emploi.

• Des oublis d'actualisation (tout simplement). Perso, ça m'est déjà arrivé deux fois car je ne suis plus indemnisé.

• Sans oublier les radiations abusives et injustifiées. Un dossier suivi de près nos Ami-E-s de www.recours-radiation.fr

Bref, les causes sont variées… 

Plus de 5 millions de personnes sont inscrites chez PE. 1% de dysfonctionneme nts équivaut à 50.000 personnes.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Iletvilain 2013-06-28 20:10 Et la chute des offres d'emploi : -14,5 % en un an chez Pôle emploi !

Quant aux sites où l'on trouve le plus d'offres, ce ne sont plus les jobboards, mais Le Bon Coin ou VivaStreet.
Lamentable !

www.grincant.com/2013/06/28/de-lemploi-il-y-en-a-voyez-vivastreet-ou-leboncoin/
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Elwing 2013-06-28 23:14 Normal j'habite dans le sud et je vous le dis c'est les saisonniers qui reprennent c'est tout … Et en Septembre on aura le droit à une nouvelle baisse tiens donc Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # liboue 2013-07-01 17:18 Pour votre info, Mme PARISOT sorcière du MEDEF est "recasée" au CESE (Conseil Economique, Social et Environnemental ). Ce petit recasage pour 5 ans lui vaudra environ 3800€ net par mois grâce à l'argent de l'état! Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Kani 2013-07-04 14:46 J'en suis ravie. Je m'inquiétais un peu. Toutefois ça ma parait un peu juste. J'espère qu'elle n'aura pas de mal avec ça à boucler les fins de mois. Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Actuchomage tire sa révérence début 2019 (faute de sous et d'énergie pour poursuivre l'aventure engagée en 2004). Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...