Actu Chômage

mercredi
22 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse De moins en moins d'embauches

De moins en moins d'embauches

Envoyer Imprimer
Les entreprises réduisent leurs recrutements depuis le début de l'année : les déclarations d'embauche ont baissé de 4,2% en février pour le deuxième mois consécutif.

Les suppressions de postes augmentent et les recrutements se réduisent en ce début d'année. Les déclarations d'embauche pour des contrats de plus d'un mois (hors intérim) ont diminué de 4,2% en février, pour le deuxième mois consécutif, selon des données publiées mercredi par l'Agence centrale des organismes de Sécurité sociale.

En janvier, les embauches avaient déjà reculé de 4,8%, indique l'ACOSS qui a revu à la baisse le nombre de déclarations depuis son dernier baromètre. En décembre, elles avaient progressé de 2,4%. "La tendance est donc à la baisse en ce début d'année après une période de relative stabilité depuis février 2011", écrit l'organisme qui fédère le réseau des Urssaf, collecteur des cotisations sociales.

Sur un an, les embauches ont plongé de 8,5%. La croissance quasi en berne se fait bien sentir...

Parallèlement, on observe une légère détérioration de l'emploi : en janvier 2012, les entreprises déclarant mensuellement (c'est-à-dire celles employant plus de neuf salariés) leurs cotisations aux Urssaf affichent une diminution d'effectifs de 0,2% sur trois mois, la première depuis avril 2010. Autre signal négatif : l'emploi intérimaire recule.

Avec un décalage d'un mois sur les embauches, l'ACOSS publie également le nombre d'heures supplémentaires. Ainsi, les entreprises ont légèrement moins recouru aux heures supplémentaires en janvier avec 46,6 millions d'heures enregistrées, contre 50,6 millions en décembre. Sur un an, elles ressortent néanmoins en hausse de 2,7%. Mais au final "la tendance est plutôt à la stabilité", souligne l'organisme car "janvier 2012 bénéficie d'un jour ouvrable supplémentaire par rapport à 2011".

Enfin, si le nombre de procédures collectives de l'ensemble du secteur privé est bien orienté avec une baisse, au quatrième trimestre, des redressements et des liquidations judiciaires de respectivement 3,3% et 5,2%, les procédures de sauvegarde enregistrent toutefois une hausse de 7,6% sur un an. Et beaucoup seraient reportées à l'après-élection présidentielle.

(Source : L'Expansion)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 26 Mars 2012 23:59 )  

Votre avis ?

La fin programmée des contrats aidés vous inspire quoi ?
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...