Actu Chômage

jeudi
20 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Le scandale de l'emploi des seniors

Le scandale de l'emploi des seniors

Envoyer Imprimer
Alors que près de 900.000 chômeurs de plus de 50 ans sont inscrits à Pôle Emploi, le 14 mars à Paris se tenait le «Forum Emploi Seniors» organisé par le Medef et le ministère du Travail.

En Février 2010, Laurent Wauquiez, alors Secrétaire d'Etat à l'Emploi, visitait ce Forum où il se montrait très optimiste quant aux perspectives d'emploi de cette catégorie de chômeurs...

Le 15 mars 2012, le site SeniorActu publiait un reportage sur ce «Salon». On y apprend que «moins de 40% des 55-65 ans ont un emploi en France. (...) Bien que la France compte 6 millions d’actifs de 50 ans et plus, le taux d'emploi des seniors continue d'être l’un des plus faibles d'Europe avec 37,8%». De quoi afficher, effectivement, un bel optimisme !

En clair, rien n'a changé, si ce n'est que les seniors sont toujours les premiers concernés par la rupture conventionnelle réclamée par le Medef et votée par les parlementaires de l'UMP en 2008, et qu'une fois au chômage, ils n'ont quasiment aucune chance de revenir dans le monde du travail !

Opinion qui n'est pas partagée par deux entreprises, spécialistes auto-proclamées de l'emploi des seniors et interviewées par L'Express. Selon Bertrand Favre, président et co-fondateur de Bitwiin, un site qui met en relation seniors et recruteurs, les seniors — qui doivent faire leur deuil du bon vieux CDI — ne frapperaient pas toujours aux bonnes portes : «On sait qu'il y a des centaines de milliers d'emploi à pourvoir dans les PME. (...) D'autant que le dirigeant de PME veut juste trouver quelqu'un pour remplir un poste. Il n'a pas de frein lié à l'âge, surtout que les jeunes ne s'y pressent pas.» On pourra également sourire ou hausser les épaules aux propos de Christian Cazalot, président du cabinet de recrutement Attitudes : «Beaucoup de candidats seniors font des erreurs de ciblage. Quand ils postulent dans des grandes entreprises, leurs difficultés ne viennent pas toujours de stéréotypes associés à leur âge, mais de processus de recrutement complexes. Ce n'est pas eux qui ne sont pas faits pour l'entreprise, mais l'entreprise qui n'est pas faite pour eux.» On en rirait si ce n'était pas aussi grave !

Agé de 57 ans, j'ai récemment connu 26 mois de chômage consécutif pendant lesquels, après avoir successivement revu mes exigences jusqu'à un niveau de junior et recherché un poste dans d'autres secteurs d'activité, je n'ai obtenu que deux entretiens d'embauche infructueux ! Et pourtant, contrairement à l'objection sur l'inadaptation des salariés âgés, je maîtrise la bureautique et je maîtrise les NTIC depuis plus de dix ans. Néanmoins, comme me l'a dit un recruteur au téléphone : Dans l'Internet, monsieur, l'âge de recrutement se situe aux alentours de 25 ans ! Quant à envisager les autres secteurs d'activité, la réponse aura été la même que celle qu'on fait à tous les demandeurs d'emploi : Vous manquez d'expérience !

Alors, que pouvaient trouver les chômeurs au «Forum Emploi Seniors» ?

Dans son reportage du 15 mars, SeniorActu nous présentait les quelques opportunités offertes aux seniors à la recherche d'un emploi...

Une association éditrice d'un site de valorisation des compétences qui organise, comme Pôle Emploi des ateliers : CV (avec conseils pour CV, lettre de motivations, des bilans de compétences ) ainsi que «des séances gratuites sur : le conseil en image et communication ; le marketing de soi ; les solutions pour concrétiser le retour à l'emploi ; l'étude du CV et de la lettre de motivation»...

Comment obtenir un diplôme avec la Validation des Acquis de l’Expérience...

Une association qui proposait aux seniors «de s’investir bénévolement à leurs côtés pour accompagner les demandeurs d’emploi et s’adresse également aux seniors en recherche d’emploi»...

Des activités de mandataire indépendant en assurances proposées par AXA qui précise que «cette opportunité est particulièrement adaptée aux jeunes retraités, aux artisans, commerçants»...

Une enseigne de vente à domicile de produits cosmétiques «spécifiquement dédiés aux peaux matures (…) dont les vendeuses sont à la retraite, et d’autres exercent encore une activité professionnelle en parallèle de l'activité de conseillère»...

Du lourd, comme vous pouvez le voir ! A part ça, comme le disait notre président candidat s'adressant à un chômeur âgé lors de l'émission “Parole de Candidat” : «À 57 ans, on n'est pas fichu...»

(Source : SLOVAR)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 25 Octobre 2012 01:52 )  

Votre avis ?

Actuchomage tire sa révérence début 2019 (faute de sous et d'énergie pour poursuivre l'aventure engagée en 2004). Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...