Actu Chômage

lundi
18 juin
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Job dating, mais jusqu'où ira-t-on ???

Job dating, mais jusqu'où ira-t-on ???

Envoyer Imprimer
On aura tout vu ! Pour recruter des RSAstes en CUI de 7 heures/hebdo payés au Smic, le conseil général du Bas-Rhin a opté pour cette formule à la mode. Honteux.

Le conseil général du Bas-Rhin a organisé mardi matin à l'hôtel du département un job dating durant lequel 45 bénéficiaires du revenu de solidarité active ont passé des entretiens de recrutement pour obtenir le tout nouveau contrat de travail de 7 heures par semaine librement réparties.

Au total, 17 postes sur les 50 que propose le conseil général dans le cadre de ce dispositif pilote, étaient à pourvoir. «Il s'agit d'emplois payés au Smic de 6 à 24 mois, dans les collèges, dans les bibliothèques, dans les services techniques ou administratifs», a précisé Emmanuel Bastian, directeur du Pôle d'insertion et d'action sociale.

Quatre sessions de recrutement auront lieu d'ici fin mars à Saverne, Haguenau, Molsheim et Sélestat. «Ce dispositif est une chance et un vrai outil d'insertion pour des personnes éloignées de l'emploi», a déclaré Guy-Dominique Kennel, le président UMP du conseil général.

Parmi les candidats, Edouard, 31 ans, galère depuis trois ans. «J'ai eu le stress de l'entretien, mais ça s'est bien passé. Il fallait montrer notre motivation. Cet emploi est très important car je pourrai retravailler et gagner un salaire» [1], dit-il.

Au total, 150 autres contrats de 7 heures seront à pourvoir dans le Bas-Rhin auprès d'associations ou d'entreprises.

(Source : 20 Minutes)

[1] En théorie, le gain net s'élève à 136 euros par mois, qui vient s'ajouter au montant du RSA. Mirobolant.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Dimanche, 31 Mars 2013 23:45 )  

Votre avis ?

Actuchomage tire sa révérence début 2019 (faute de sous et d'énergie pour poursuivre l'aventure engagée en 2004). Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...