Actu Chômage

mercredi
18 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Pôle Emploi devrait échapper à la rigueur

Pôle Emploi devrait échapper à la rigueur

Envoyer Imprimer
Le ministre du Travail a déclaré vendredi que l'organisme était «explicitement exclu de l'effort d'effectifs» demandé à l'Etat et qu'«au contraire, des moyens supplémentaires seront annoncés lundi».

"Pôle emploi va être concrètement renforcé dans ses moyens", a précisé Michel Sapin, rappelant qu'en temps qu'opérateur de l'Etat, Pôle emploi n'est pas soumis aux mêmes contraintes budgétaires que la fonction publique.

La titularisation de 1.000 contrats à durée déterminée (CDD) embauchés en mars pour une durée d'un an devrait être annoncée lundi lors de la convention de Pôle emploi. Le SNU, premier syndicat de l'opérateur, réclame, lui, "5.000 postes en urgence pour un dispositif opérationnel en septembre, puis 1.000 postes par an jusqu'en 2017". En pleine montée du chômage en 2011, Pôle emploi, qui compte quelque 45.400 salariés, avait vu ses effectifs réduits de 1.800 personnes.

Lors de cette convention sera présenté le plan stratégique élaboré par Jean Bassères, nommé directeur général en décembre 2011. Ce plan préconise notamment de "différencier" le suivi des chômeurs en fonction de leur capacité à trouver un emploi. Prenant acte de l'échec du suivi mensuel personnalisé – un objectif jamais atteint –, le but est d'alléger le portefeuille des conseillers chargés d'accompagner ceux qui en ont le plus besoin (un suivi de 70 demandeurs d'emploi maximum). Un conseiller suit en moyenne 161 demandeurs d'emploi et non 125, comme recensé jusqu'ici, selon une nouvelle estimation publiée mardi par le service public de l'emploi.

(Source : Le Monde)


NDLR : Voici ce qu'AC! - Agir ensemble contre le chômage pense du “Plan stratégique 2012-2015” du nouveau DG de Pôle Emploi : LIRE ICI.

Le syndicat SNU-Pôle Emploi est également opposé à ce plan qu'il juge "irréaliste" et "dangereux", et il n'est pas le seul.

Au sein de Pôle Emploi s'est même créé un collectif d'agents atterrés par ce plan et par l'orientation générale prise par l'organisme depuis la fusion.



Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Dimanche, 04 Novembre 2012 03:30 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...