Actu Chômage

mercredi
17 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Train de l'emploi = train de la honte. Non à la Star Academy des chômeurs !

Train de l'emploi = train de la honte. Non à la Star Academy des chômeurs !

Envoyer Imprimer
Selon SUD-Rail et le MCPL, le «train pour l’emploi» qui s’arrête à Rennes ce jeudi est une opération de propagande honteuse et inutile.

Le communiqué de SUD-Rail :

Non à la Star Academy des chômeurs ! SUD-Rail appelle à protester

Le «train pour l’emploi», qui s’arrêtera en gare de Rennes ce jeudi 15 mars 2012, est une opération de propagande honteuse et inutile, qui ne pourra pas masquer la responsabilité de la direction de la SNCF dans le développement du chômage et de la précarité dans notre pays.

Cette opération est inutile : la SNCF s’est fait une spécialité de rejeter toujours plus de jeunes lors de ces recrutements !

Ainsi en 2011, tandis que la plupart des directeurs/trices d’établissement déplorait un retard par rapport aux prévisions d’embauches, la SNCF avait reçu 88.600 curriculum vitae au cours du seul premier trimestre, pour 4.500 embauches à réaliser en 2011 !

La direction de la SNCF aggrave le chômage. En 5 ans, elle a détruit 12.000 emplois.
Et de très nombreux salariés sont utilisés par l’entreprise en alternance ou intérim, puis rejetés au chômage sans être embauchés.

Ce train est celui de la honte, car en ce moment la SNCF tente de fermer l’activité de rénovation ferroviaire au Technicentre de Rennes, près de la gare. Cela représente 300 emplois en plein cœur de Rennes.

Dans le même temps, la direction de la SNCF poursuit son plan de fermeture progressive des guichets. Tournant le dos à sa mission de servir le public et de le renseigner pour voyager, elle supprime les emplois à la vente, ne laissant comme seul choix aux usagers de se débrouiller avec internet ou des bornes automatiques !

Les cheminots de Brest ont mené une grève totale de plusieurs vendredis et ont gagné le maintien de l’ouverture de la gare de Brest contre la direction, qui voulait réduire les horaires d’ouverture des guichets et supprimer des emplois. Le 24 janvier, nous avons envahi une réunion avec la direction au Technicentre de Rennes. Le 9 février, il y avait grève au Technicentre et manifestation devant la gare.

Nous appelons à protester jeudi 15 mars à midi devant le «train de l’emploi», ce «train de la honte», et nous demandons à la direction d’arrêter ces opérations de culpabilisation des chômeurs.

Nous demandons également à la direction de la SNCF d’abandonner son projet de suppressions des 300 emplois au Technicentre, et de suppressions de vendeurs dans les gares. Nous demandons à la direction de la SNCF d’arrêter l’utilisation des CDD – CDI – Alternants – Intérim, et de recruter au statut cheminot SNCF, parce que tous les travailleurs du rail le méritent !

SUD-Rail Bretagne
http://solidaires35.free.fr


Le communiqué du Mouvement des Chômeurs & Précaires en Lutte de Rennes :

Pôle Emploi, la SNCF, la Poste recrutent des figurants, pour un CDD de dix minutes !

Le «train de l’emploi», vaste opération de communication du gouvernement, s'arrête en gare de Rennes ce jeudi 15 mars de 10h à 16h. Une vingtaine de stands accueilleront les chômeurs (La Poste, SNCF, Pôle Emploi…) et leur proposeront d'humiliants «job dating» sur le modèle des «speed dating» : 10 minutes pour «séduire» le recruteur !

Pôle Emploi pourra démontrer combien il agit pour le bien de tous en coupant, par des mesures administratives, les maigres ressources de milliers de personnes chaque mois. Combien il agit pour l'intérêt commun en augmentant la pression sur ceux qui ont un travail salarié par l'obligation qui est faite à ceux qui n'en ont pas à accepter n'importe quoi dans n'importe quelles conditions. Combien il soigne son personnel par ces mesures qui dégradent les relations entre conseillers et chômeurs. Ou encore, combien «il se bat» contre le chômage et la précarité en proposant aux chômeurs des postes de conseillers en CDD renouvelables à l'infini dans ses agences.

La direction de la SNCF pourra afficher qu'elle recrute des centaines de postes… alors qu'elle multiplie les réductions d'effectifs en ne remplaçant pas un départ en retraite sur deux et en virant les intérimaires, qu'on ne chiffre même pas tant il s'agit pour elle de quantité négligeable. Rien qu'à Rennes, le Technicentre va être fermé et 300 postes vont être supprimés. Les communicants de la SNCF pourront également disserter sans fin sur le statut conféré par le fait de travailler à la SNCF, alors que la direction morcelle dans le même temps l'entreprise pour se préparer à la brader à quelque grands trusts dès qu'elle aura réduit la résistance des cheminots.

Quant à la direction des «ressources humaines» de La Poste, elle pourra vanter les mérites des conditions de travail qu’elle offre, en racontant sans doute aux candidats le cas d'un jeune cadre de 28 ans qui, avant de se jeter du 5e étage de l'agence Rennes République le 14 février dernier, explique pourquoi il n'en peut plus de la pression de sa hiérarchie et de l'organisation du travail. La Poste, qui a supprimé plus de 50.000 emplois et fermé un tiers de ses bureaux depuis sa libéralisation 2002.

Pour le moment, le collectif “Occupons Pôle emploi”, le MCPL, les Indignés de Rennes mais aussi SUD-Rail, le SLB et des camarades de la CGT-Cheminots seront de la partie : nous entendons bien troubler cette opération et faire entendre un autre discours sur l'emploi et le travail.

Nous appelons d'ores et déjà à un rassemblement à partir de 11 heures en gare de Rennes, à côté du «train de l’emploi» à destination du pays merveilleux des managers, relookers, DRH… des miettes d'emploi jetable !!!

MCPL - Mouvement des Chômeurs et Précaires en Lutte
http://mcpl.revolublog.com




Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 14 Mars 2012 08:52 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...