Actu Chômage

lundi
9 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Au secours, le Medef revient à la tête de l'Unedic !

Au secours, le Medef revient à la tête de l'Unedic !

Envoyer Imprimer
Jean-François Pilliard devrait être élu aujourd'hui président, pour deux ans, du conseil d'administration de l'assurance chômage.

Le conseil d'administration de l'Unedic élit aujourd'hui son nouveau président pour deux ans. Sauf surprise de dernière minute, le président de la commission protection sociale du Medef, Jean-François Pilliard, devrait prendre la tête de l'organisme paritaire et ainsi succéder, en vertu de la présidence tournante entre syndicats et patronat, à Gaby Bonnand (CFDT).

De même que la présidence de la commission protection sociale avait été rendue disponible par le départ de la fédération de l'agroalimentaire du Medef fin 2009, l'arrivée de Free dans le secteur du mobile a empêché Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président de l'Unedic mais aussi patron de Virgin Mobile, de solliciter un nouveau mandat que le Medef n'était d'ailleurs peut-être pas prêt à lui accorder, préférant offrir la place à l'UIMM.

Mise en quarantaine fin 2007 par l'affaire des retraits de fonds en liquide, la métallurgie reconquiert ainsi, lentement mais sûrement, son influence au sein des instances sociales du patronat. La commission protection sociale a porté les grands dossiers du deuxième mandat de Laurence Parisot : la réforme des retraites en 2010, la TVA sociale ces derniers mois et les accords compétitivité-emploi, que l'UIMM a «vendus» cet automne au ministre du Travail, Xavier Bertrand. Des dossiers qui ont avancé beaucoup plus vite que les négociations entre partenaires sociaux, pour la plupart enlisées depuis des mois. La présidence de l'Agirc vient aussi d'échoir, fin janvier, au DRH d'Areva (Philippe Vivien), un poids lourd de la métallurgie.

«Relation équilibrée»

Chacun assure, tant au Medef qu'à l'UIMM, que l'heure n'est plus à la revanche entre les deux organisations. «Nous sommes dans une relation équilibrée», dit l'un. «Nous avons une très belle entente», assure l'autre. Laurence Parisot devant quitter la présidence du Medef en juillet 2013, l'UIMM s'est ainsi offert du temps pour trouver un candidat industriel à sa succession. La métallurgie sait nouer en outre, au gré des sujets, des accords avec des fédérations de services. Pour la campagne présidentielle, l'UIMM laisse la priorité au Medef : la métallurgie tiendra sa convention programmatique le 16 février, le Medef lancera ses propositions ces prochains jours.

L'influence retrouvée de la métallurgie se voit également à la CGPME, dont elle est aussi le premier adhérent. Très agacée des positions de l'organisation sur le paritarisme et la représentativité patronale, l'UIMM menace de lui retirer son soutien. Avec une date limite fixée à mi-mars.

(Source : Les Echos)


NDLR : Patricia Ferrand, secrétaire confédérale de la CFDT chargée des dossiers emploi et chômage, a été élue première vice-présidente de l'organisme paritaire.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 09 Février 2012 07:05 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...