Actu Chômage

samedi
24 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités AC! dénonce l'explosion des radiations depuis 10 ans

AC! dénonce l'explosion des radiations depuis 10 ans

Envoyer Imprimer
L'association de défense des chômeurs AC! rend compte, lundi 28 août, de l’"explosion" du nombre de radiations administratives ces dix dernières années. Elles représentent 10,4% des cas de sorties du chômage contre seulement 2% en 1996, selon une étude menée par l'association couplée à des statistiques du ministère de l'Emploi.

Chaque mois, les radiations concernent 1,7% des chômeurs depuis le début de l'année, contre 0,2% en 1996.
Toujours d'après ces documents, les radiations administratives (1) représentent 10,4% des cas de sorties des listes de l'ANPE, contre seulement 2% en 1996. Par ailleurs, l'étude indique que les chômeurs ayant retrouvé un travail sont 2,5 fois plus nombreux que ceux ayant été radiés, alors qu'ils étaient 17,8 fois plus nombreux dix ans auparavant.

L'année 2006 pourrait bien enregistrer des "nouveaux et tristes records", juge AC!…

Le PARE mis en cause

"Le tournant remonte aux années 1997/1998". Ensuite, le développement des radiations "connaît deux accélérations, l'une en 2001, avec la mise en place du PARE (Plan d'aide au retour à l'emploi, décidé par les partenaires sociaux et qui renforce l'accompagnement du chômeur) et l'autre en 2004 avec la deuxième version du PARE".

L'augmentation de ces exclusions peut, en partie, expliquer la baisse du chômage selon certains les syndicats et partis de gauche.
Le gouvernement, quant à lui, assure d'une stabilité des radiations ces derniers mois.

Une baisse du chômage artificielle ?

Cependant, ces mises à l'écart du demandeur d'emploi "ont pris une place irremplaçable dans la gestion du chômage et de la main d'œuvre", d'après AC! : "Combinée à une indemnisation toujours plus rare (2), cette politique de contrôle vise à la fois à réduire artificiellement le nombre de demandeurs d'emploi, mais aussi, en obligeant les chômeurs à accepter les emplois que tout le monde refuse, à peser directement sur la condition salariale", dénonce l'association.

(1) La radiation administrative consiste à mettre à l'écart un demandeur d'emploi qui ne répond pas aux convocations ou qui ne peut suffisamment justifier ses recherches d'emplois.
(2) Aujourd'hui, seulement 47,8% des chômeurs sont indemnisés par l'Assedic.

(Source : Challenges)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 29 Août 2006 21:54 )  

Votre avis ?

Économie, chômage, emploi : Comment appréhendez-vous ces 12 premiers mois ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...