Actu Chômage

mardi
15 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Les intermittents s'invitent sur France Inter

Les intermittents s'invitent sur France Inter

Envoyer Imprimer
La matinale de France-Inter a été interrompue ce mardi 18 janvier au matin peu après 7h30 par l'irruption dans le studio de manifestants présentés comme des intermittents du spectacle. Après une première tentative pour reprendre l'antenne, le journal de 8h a pu avoir lieu avec un peu de retard depuis un autre studio.

"Il semblerait que des intermittents essaient de pénétrer dans le studio de France-Inter", a constaté le présentateur du journal, avant que Stéphane Paoli, qui anime cette tranche d'information, n'annonce sa décision de couper l'antenne.
"Il n'est pas possible que l'antenne soit prise comme ça de force. Par conséquence, je prends la décision de la couper", a déclaré Stéphane Paoli, avant de rendre l'antenne. France-Inter a ensuite commencé à diffuser de la musique. Contactée par téléphone, la rédaction a précisé que les manifestants se sont présentés comme appartenant à la "Coordination des Intermittents et Précaires d'Ile-de-France". Ils entendaient protester contre "la politique du Medef", selon le tract qu'ils ont distribué.
Mis à jour ( Mardi, 18 Janvier 2005 16:57 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...