Actu Chômage

dimanche
15 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Le timbre passe à 0,53 euro le 1er mars 2005

Le timbre passe à 0,53 euro le 1er mars 2005

Envoyer Imprimer
La Poste a reçu l'autorisation de son ministère de tutelle d'augmenter le prix du timbre de 3 centimes à partir du 1er mars 2005.

Il s'agit d'une semi-victoire pour La Poste qui avait réclamé début octobre une hausse de 10% et un timbre à 55 centimes. Cette hausse de 6% devrait se traduire par une progression d'environ 180 millions d'euros du chiffre d'affaires de la division Courrier : ces recettes supplémentaires permettront de financer en partie le vaste chantier de modernisation de l'activité Courrier qui requiert 3,4 milliards d'euros durant la période 2004-2010.

Côté consommateurs, l'impact sur le budget des ménages de cette nouvelle hausse semble plutôt limité : selon le ministère, elle devrait représenter un "impact de 24 centimes par famille et par mois", sachant que les ménages dépensent en moyenne moins de 50 euros par an pour leur courrier. Bien sûr, ce n'est pas tenir compte des chômeurs qui envoient la majorité de leurs candidatures par ce biais.
Mis à jour ( Jeudi, 16 Décembre 2004 17:11 )  

Commentaires 

 
0 # superuser 2004-12-17 14:18 L'augmentation du prix du timbre annoncée jeudi par la direction de La Poste est une augmentation "pour moins de services et d'emplois publics", a estimé jeudi la fédération CGT des activités postales, appelant tous les syndicats à "agir dans l'unité en janvier".

C'est "une nouvelle augmentation" qui "ne répond en rien au besoin de développement de La Poste, à sa nécessaire modernisation", a souligné la CGT dans un communiqué. C'est une augmentation "pour moins de services et d'emplois publics", a ajouté la CGT, en réaction à la hausse du prix du timbre : à 53 centimes pour le courrier domestique et 55 centimes pour le courrier à destination des pays étrangers.
Ce syndicat estime que face aux missions de service public, il y a "besoin d'un véritable débat public sur le financement du premier service public de proximité", estimant qu'il est "inacceptable que les usagers paient toujours plus pour toujours moins de services".

La CGT qui "propose au personnel et aux syndicats d'agir dans l'unité en janvier", estime que La Poste "doit résolument s'engager dans une politique sociale offensive basée sur le recrutement d'emplois de fonctionnaires, la titularisation de contractuels et la reconnaissance des qualifications".

(Source : AFP)
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...