Actu Chômage

mardi
20 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique L'assouplissement des 35H n'aura pas d'effet sur l'emploi

L'assouplissement des 35H n'aura pas d'effet sur l'emploi

Envoyer Imprimer
Le secrétaire général de l'UNSA (Union nationale des syndicats autonomes), Alain Olive, s'est dit en "désaccord" avec les assouplissements des 35 heures annoncés jeudi par Jean-Pierre Raffarin, estimant que cela "ne produira pas les effets escomptés" sur l'emploi.

"Le Premier ministre a affiché son ambition : relancer l'emploi en augmentant la durée du travail. Cette politique ne produira pas les effets escomptés", affirme-t-il, "en désaccord avec les mesures proposées". "Le problème prioritaire de la France n'est pas de faire travailler encore plus toutes celles et ceux qui ont un emploi à plein temps, mais de donner du travail à celles et ceux qui n'en ont pas, qu'il s'agisse des jeunes de moins de 25 ans et des plus de 55 ans", a-t-il poursuivi.
Les mesures d'assouplissement, "par l'augmentation du contingent des heures supplémentaires et une nouvelle utilisation du compte épargne temps, s'apparentent à un contournement de la durée légale du travail", selon lui. De plus, le fait de pouvoir renvoyer ces mesures à la négociation d'entreprise, "compte tenu de l'état de notre système de négociation collective, présente le risque considérable de produire des accords totalement défavorable aux salariés".

L'UNSA a dénoncé un projet qui "conforte et prolonge l'existence d'un salariat à deux vitesses : les salariés des entreprises de moins de 20 salariés continueront à voir leurs heures supplémentaires toujours payées 10% de plus, contre 25% dans les entreprises de plus de 20 salariés".
Mis à jour ( Vendredi, 10 Décembre 2004 16:33 )  

Commentaires 

 
0 # Pataquès 2004-12-10 17:46 Oui, l'assouplissement des 35H peut avoir un effet sur l'emploi : une hausse du chômage !!!!

Un patron désirant se débarasser d'un salarié (pour une raison peut-être légitime d'ailleurs) ne sera alors plus contraint de le remplacer.

Il augmentera les heures supplémentaires des autres qui, pour reprendre Sarkozy, "travailleront plus pour gagner plus".

Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2004-12-12 22:11 Le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, a estimé dimanche sur Europe 1 que les assouplissement s concernant les 35 heures annoncées par Jean-Pierre Raffarin allaient "jouer contre l'objectif d'emploi" que s'est fixé le gouvernement.

Les mesures annoncées par le Premier ministre vont "aussi jouer contre contre l'emploi. Si les entrepreneurs peuvent faire faire des heures supplémentaires à gogo, d'une certaine manière, ça leur évitera d'embaucher, donc c'est contraire à l'objectif d'emploi que se fixe le Premier ministre", a déclaré M. Mailly.

M. Raffarin a proposé jeudi aux entreprises de mettre en oeuvre un processus de "temps choisi", pour permettre aux salariés d'effectuer des heures supplémentaires au-delà du contingent légal, d'ailleurs relevé à 220 heures par an, contre 180 heures auparavant.

Par ailleurs, interrogé sur la forme que pourrait prendre une éventuelle riposte des syndicats, M. Mailly a indiqué qu'"à FO, on va en discuter cette semaine entre nous pour voir quelle est la meilleure réaction que nous souhaitons et que nous pouvons faire par rapport à (…) ce que j'appelle une provocation du Premier ministre". "Les contacts entre les confédérations ont lieu de manière régulière, après on affinera sur la manière de faire", a-t-il dit.

Vendredi, son homologue de la CGT, Bernard Thibault, a jugé que les syndicats devaient "se concerter pour faire face ensemble" à "la mort des 35 heures".

(Source : AFP)
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...