Actu Chômage

mercredi
22 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Votre signe astrologique détermine-t-il votre employabilité ?

Votre signe astrologique détermine-t-il votre employabilité ?

Envoyer Imprimer
Voici une étude (menée par Qapa.fr) qui va susciter bien des commentaires. Selon ce site, votre signe astrologique aurait un impact sur le risque d’être au chômage et vos possibilités d’en sortir.

Voici quelques extraits du communiqué de Qapa.fr que nous nous garderons de commenter. Nous vous en laissons la primeur ;-) 

Et si l'horoscope avait une influence sur notre vie professionnelle et un impact sur notre employabilité ?

Qapa.fr, 1er site d'emploi de "matching", a analysé les dates de naissance de plus de 10.000 demandeurs d'emploi afin de répondre à cette question.

Des résultats surprenants qui mettent en relief une véritable relation entre les saisons mais aussi entre employabilité, salaires et signes astrologiques.

Méthodologie : Analyses basées sur les données de plus de 10.000 demandeurs d'emploi depuis 2011 à fin avril 2015, répartis sur l'ensemble du territoire français. Années de naissance allant de 1950 à 1995 et répartition égale hommes/femmes.

«De prime abord la question peut paraître saugrenue et surprenante. Mais les résultats le sont également et intéressants à plusieurs titres. Les données révèlent une séparation franche et nette entre les personnes nées aux saisons chaudes et celles nées aux saisons froides. De plus, certains signes sont largement plus représentés que les autres parmi les demandeurs d'emploi», constate Stéphanie Delestre, PDG et co-fondatrice de Qapa.fr

Plus de Cancers, Gémeaux et Béliers parmi les chômeurs

Si vous êtes nés entre le 22 juin et le 22  juillet, vous aurez peut-être plus de risques d'être au chômage. Plus de 10% des candidats sur Qapa.fr sont du signe du Cancer, qui arrive à la première place du classement, juste devant les Gémeaux (moins de 10%) et les Béliers (9%). En revanche, les Poissons sont plus rares parmi les demandeurs d'emploi (moins de 7%), ainsi que les Scorpions (7%) et les Sagittaires (plus de 7%).

Plus 1.000 € d'écart entre les salaires moyens des Taureaux et des Poissons

Autre fait marquant, les moyennes des salaires demandés par les différents signes astrologiques. Les Taureaux arrivent en tête du classement avec plus de 2.400 € de salaire demandé par mois par les demandeurs d'emploi. Un chiffre qui n'est pas en relation avec leur nombre puisqu'ils ne représentent que 8% des demandeurs d'emploi sur la plateforme Qapa.fr. En revanche, les Poissons, qui sont les demandeurs d'emploi les moins nombreux, sont également ceux avec le salaire moyen demandé le plus bas (1.392 €). Ce qui explique peut-être leur plus forte employabilité ?

Les recruteurs font-ils de l'astro-consulting ?

Même si la loi punit le recrutement discriminatoire, l'astrologie ne fait pas partie des méthodes prohibées. Beaucoup de voyantes affirment ainsi être souvent consultées par des recruteurs. Cependant, si un recruteur effectue des tests ou des analyses sur le signe astrologique d'un candidat, celui-ci doit être informé au préalable de cette méthode.

Les 3 signes préférés des recruteurs : Poisson, Scorpion et Sagittaire

Les Poissons et les Scorpions sont deux signes d'eau très recherchés pour des missions ponctuelles (CDD ou intérim). Ce sont des signes créatifs mais qui demandent beaucoup d'encadrement et de motivation pour fonctionner parfaitement. Signe de feux, les Sagittaires sont également très créatifs. Mais contrairement aux Scorpions et Poissons, ils n'apprécient guère la hiérarchie et sont très autonomes.

Qapa en chiffres (source Google Analytics) : 5 millions de visites par mois
+ de 3 millions de candidats inscrits
+ de 280.000 offres d'emplois à pourvoir
+ de 45.000 entreprises recrutent sur Qapa.fr

Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 12 Mai 2015 16:12 )  

Votre avis ?

La fin programmée des contrats aidés vous inspire quoi ?
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...