Actu Chômage

mercredi
18 mai
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements De l'unanimisme à la propagande

De l'unanimisme à la propagande

Envoyer Imprimer

Il n'y a qu'un pas que nous ne franchirons pas !

altCes dernières semaines, les débats ont été animés sur les forums d'Actuchomage entre ceux qui soutiennent l'Ukraine et ceux qui se rangent plutôt du côté russe. 

Au point de provoquer un schisme dans la communauté Actuchomage qui, très majoritairement, partage une même appréciation de la situation sanitaire, résumée à : Non aux mesures liberticides et à l'obligation vaccinale. 

Sur l'Ukraine, rien d'équivalent. Au contraire ! Des avis totalement opposés se sont percutés. Les uns considérant qu'il faut entendre (et peut-être même comprendre) la position russe en la replaçant dans un contexte (historique, géo-stratégique, politique et même économique) global. Les autres affichant de longue date une détestation de la Russie de Poutine.

Si chaque position est défendable, nos forums ne doivent pas devenir le champs d'une propagande qui, à la longue, devient lassante. Surtout si elle s'exprime en faveur du "camp du Bien", à savoir l'Ukraine et la coalition occidentale. Cette position est, certes, admissible, mais quelle en est la pertinence ici, sur Actuchomage ?

L'ensemble des leaders occidentaux et des médias y adhérent déjà. L'illustration de cette chronique captée ce 11 mai sur Google, sur la requête "Ukraine", le confirme.

Les 4 premiers résultats relaient une même information, celle d'un "recul de l'armée russe à Kharkiv", reprise à l'unisson par Le Monde, Le Parisien, Le Figaro, Ouest-France… 

Chaque fois que nous consultons la rubrique actualités de Google, on observe cette unanimité des médias français à condamner la Russie, se réjouir de ses difficultés sur le terrain, glorifier la résistance ukrainienne, appeler au renforcement des sanctions… Un formidable rouleau-compresseur médiatique qui n'est pas sans rappeler celui que nous subissons depuis deux ans en faveur de la vaccination et des contraintes sanitaires.

Certains considèreront qu'il est tout à fait légitime de soutenir l'Ukraine même si cette unanimité partisane s'apparente à de la propagande de guerre. 

Mais est-il utile de la relayer sur Actuchomage dont le positionnement éditorial s'inscrit plutôt à contre-courant de la doxa et du discours dominant ?

Quel est l'intérêt d'y dénigrer systématiquement la Russie et d'encenser l'Ukraine ? Aucun !

D'autres le font beaucoup mieux que nous, avec plus de moyens et de légitimité. 

En revanche, que notre site et ses forums tentent de rééquilibrer un peu le rapport de force médiatique s'inscrit parfaitement dans leur vocation. Nous ne sommes pas de ceux qui hurlent avec les loups surtout dans un conflit qui peut dégénérer à tout moment en une guerre mondiale dévastatrice.

Parce que les mêmes qui estiment que Vladimir Poutine est un fou, un monstre sanguinaire, un criminel, nous assènent qu'il n'engagera jamais son arsenal nucléaire. Il y a comme une contradiction. Si il est fou, si c'est un criminel, il appuiera sur le bouton. 

Il ne faut donc surtout pas alimenter ce conflit. Il faut au contraire entrer le plus rapidement possible dans une phase de négociations. Parce que la poursuite et l'amplification de l'affrontement ruineront l'Ukraine avant de déstabiliser la Russie.

Cette position de bon sens est aujourd'hui marginale puisque les puissances occidentales arment massivement l'Ukraine afin qu'elle résiste… jusqu'au dernier Ukrainien ?

Pour nous éviter des fâcheries irréconciliables, j'ai décidé, en qualité de directeur de la publication, de désactiver les discussions portant sur ce conflit. Notamment, parce qu'on ne peut accepter que l'unanimisme médiatique en faveur de l'Ukraine contamine nos forums. Ceux qui s'y adonnent trouveront partout ailleurs des espaces pour exprimer leurs convictions puisque la quasi-totalité des médias abondent dans leur sens.

Par souci d'équité, je regrette cependant de devoir abandonner, sur ce sujet, un positionnement audacieux à rebours du discours dominant.

Mais, comme pour l'Ukraine : Une mauvaise Paix est préférable à une bonne Guerre. Autrement dit, je renonce à défendre mes positions sur ce sujet pour limiter autant que possible les tensions.

D'autres devraient s'en inspirer…  

Yves Barraud

alt

Mis à jour ( Mercredi, 11 Mai 2022 22:49 )  

Votre avis ?

Après les élections présidentielles, vous êtes
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...