Actu Chômage

mercredi
19 juin
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Sorties de Pôle Emploi : Recours Radiation évoque un bug

Sorties de Pôle Emploi : Recours Radiation évoque un bug

Envoyer Imprimer
Les derniers chiffres laissent apparaître un record de sorties de Pôle Emploi, avec une répercussion miraculeuse : la baisse du chômage. L'expertise de Recours Radiation.

AVERTISSEMENT : Les statistiques publiées ce mois-ci peuvent être affectées par une hausse d’une ampleur inhabituelle des sorties enregistrées pour cessations d'inscription pour défaut d'actualisation en août 2013.

C'est ce que l'on peut lire dans un encadré du communiqué de presse rédigé conjointement par le ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation et du Dialogue social, la DARES et Pôle Emploi, le 25 septembre 2013.

Ce sont 38,8 % chômeurs de plus par rapport à juillet 2013 qui sont sortis des chiffres du chômage. Ces cessations d'inscription sont répertoriées dans la catégorie : défaut d'actualisation.

Tous admettent, avec prudence et délicatesse, que ce taux de sorties pour ce motif est "inhabituel".

Plus difficile d'admettre qu'il y a eu un bug, un dysfonctionnement. Et encore plus compliqué de prendre les décisions qui s'imposent quand il s'agit de réinscrire immédiatement et sans condition les demandeurs d'emploi qui seraient victimes de ces éjections, alors même qu'ils affirment s'être actualisés.

La plupart se voient d'ailleurs refuser une inscription rétroactive qui leur a été suggérée de demander.

L'Unedic, l'État et Pôle Emploi savent que les sorties pour défaut d'actualisation du mois d'août 2013 ne correspondent pas à la réalité.

Au delà des polémiques, il est nécessaire de rappeler qu'une cessation d'inscription entraine une suppression du revenu de remplacement du chômeur indemnisé.

Cette insécurité permanente pour les demandeurs d'emploi, cette perte de confiance générale et grandissante envers ce service public, comportent des risques pour la démocratie. C'est bien la raison pour laquelle nous nous garderons de hurler avec les loups quant à une manipulation préméditée de la gestion de la liste des demandeurs d'emploi destinée à faire baisser les chiffres du chômage.

En revanche, nous exigeons :

1) Que la bonne foi des demandeurs d'emploi soit prise en compte et que Pôle Emploi réinscrive, sans aucune condition, tous ceux qui affirment avoir effectué leur actualisation. Ce, bien évidemment, de manière rétroactive.

2) Que toute la lumière soit faite sur cette disparition de milliers de personnes de la liste des demandeurs d'emploi, que des explications soient apportées, des actions correctives mises en place pour que cela ne se reproduise plus.

Nous demandons aux pouvoirs publics de prendre la mesure de cet évènement qui ajoute une couche au ternissement de l'image de Pôle Emploi et qui est une situation à risque tant pour les demandeurs d'emploi que pour les conseillers, alors que ni les uns ni les autres ne sont responsables de cette hémorragie, pour le moment inexpliquée, de la liste des demandeurs d'emploi.

Recours Radiation - www.recours-radiation.fr

Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Dimanche, 24 Novembre 2013 00:09 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...