Actu Chômage

mercredi
19 juin
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Moins-disant social : toujours la même rengaine !

Moins-disant social : toujours la même rengaine !

Envoyer Imprimer
Si ce n'est pas Bruxelles qui attaque notre CDI, c'est l'OCDE qui, face à l'allongement de l'espérance de vie, encourage les retraites privées.

Selon un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) paru lundi 11 juin, face à l'augmentation de l'espérance de vie, les gouvernements vont devoir relever l'âge de départ à la retraite et promouvoir des systèmes de retraite privée afin de garantir la pérennité des systèmes de pension nationaux. En effet, dans les cinquante prochaines années, l'espérance de vie à la naissance devrait s'accroître de plus de sept ans dans les économies développées, selon l'OCDE.

Pour compenser cet allongement de la vie, la plupart des pays de l'OCDE ont pris des mesures. L'âge de départ à la retraite sera de 65 ans à terme pour la moitié des pays de l'OCDE (Canada, Japon, Corée, Suisse, Turquie, Nouvelle-Zélande, Mexique, Suède, etc.) et de 67 à 69 ans pour 13 d'entre eux (Allemagne, Norvège, Islande, Espagne, Etats-Unis, Royaume-Uni, Danemark, Italie, etc.). Selon les perspectives de l'OCDE sur les pensions 2012, des relèvements de l'âge de la retraite sont en cours ou prévus dans 28 des 34 pays de l'organisation.

Mais ces relèvements ne devraient absorber les effets de l'allongement de l'espérance de vie que dans six pays pour les hommes et dix pour les femmes, note-t-elle. "Les gouvernements devraient donc envisager de lier formellement l'âge de la retraite à l'espérance de vie, comme au Danemark ou en Italie, et redoubler d'efforts pour promouvoir les pensions privées" afin que "leurs systèmes nationaux de pension soient à la fois financièrement viables et adaptés", selon l'organisation.

"Injuste" pour les faibles revenus

Les réformes intervenues au cours de la dernière décennie réduisent les prestations qui seront servies à l'avenir par les systèmes de pension publics, en général de 20% à 25%, relève-t-elle. Dans les 13 pays qui ont rendu les pensions privées obligatoires, notamment en Australie et au Chili, les retraités peuvent espérer toucher 60% de leurs revenus, contre 50% pour les autres. Dans les pays où les retraites publiques sont relativement faibles et où les pensions privées ont un caractère volontaire (Allemagne, Corée, Etats-Unis, Irlande, Japon), "de vastes segments de la population peuvent s'attendre à une chute brutale de leurs revenus à la retraite", note l'OCDE.

Il "sera essentiel" pour ces pays de reporter l'âge de la retraite et d'élargir l'accès aux pensions privées, selon elle. Mais "rendre les pensions privées obligatoires n'est pas nécessairement la solution dans tous les pays" car cela pourrait "affecter de manière injuste les faibles revenus". Plus généralement, l'OCDE préconise de "réformer les allégements d'impôts de manière à encourager l'épargne retraite privée", car "les faibles revenus et les travailleurs jeunes sont beaucoup moins susceptibles de se constituer une pension privée".

(Source : Le Monde)


NDLR : Pour rappel, en 2006, dans un rapport intitulé «Perspectives de l’Emploi», au chapitre «Stimuler l’emploi et les revenus», l'OCDE écrivait :
«Les réformes structurelles qui commencent par générer des coûts avant de produire des avantages, peuvent se heurter à une opposition politique moindre si le poids du changement politique est supporté dans un premier temps par les chômeurs. En effet, ces derniers sont moins susceptibles que les employeurs ou les salariés en place de constituer une majorité politique capable de bloquer la réforme, dans la mesure où ils sont moins nombreux et souvent moins organisés.»

Pas besoin de vous faire un dessin pour mesurer le cynisme de cette organisation ultralibérale.

Et depuis 2006, en France, l'espérance de vie en bonne santé recule : celle des hommes est passée de 62,7 ans à 61,9 ans entre 2008 et 2010, et de 64,6 ans à 63,5 ans pour les femmes. Quant à l'espérance de vie d'un cadre, elle est en moyenne supérieure de 7 ans à celle d'un ouvrier.

En Allemagne, l'espérance de vie des plus pauvres a reculé de 77,5 ans en 2001 à 75,5 ans en 2010 alors qu'ils travaillent plus.

Les inégalités sociales face à la mort sont une constante. Elever l'âge de la retraite est donc la solution pour faire mourir plus tôt les plus pauvres : c'est toujours ça de gagné pour les caisses de retraites !

Mais l'OCDE veut aller plus loin en les privatisant. Or, contrairement à notre système de retraite par répartition, le système de retraites privé par capitalisation est le plus sûr moyen de se faire arnaquer tant que l'économie financiarisée fonctionnera comme un casino. Démonstration :





Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 12 Juin 2012 03:27 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...