Actu Chômage

mercredi
22 mai
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse L'espérance de vie en bonne santé recule depuis 2006

L'espérance de vie en bonne santé recule depuis 2006

Envoyer Imprimer
C'était un argument phare du gouvernement lors du passage en force de la réforme des retraites : nous vivons plus longtemps, donc nous devons travailler plus longtemps.

En effet, les Français jouissent d'une espérance de vie moyenne supérieure à la plupart des autres pays du monde, gagnant chaque année quelques précieux mois. En 2010, les Françaises avaient une espérance de vie de 85,3 ans (contre 84,8 en 2008) et les Français de 78,2 ans (contre 77,8 ans).

La vie se prolonge mais l'espérance de vie en bonne santé, elle, recule depuis quelques années, comme le révèle ce jeudi l'Institut national des études démographiques (Ined).

Les femmes âgées en moins bonne santé que les hommes

L'espérance de vie sans incapacité (EVSI), autre indicateur important dans l'étude de la population dans la mesure où il étudie la durée moyenne que l'on peut espérer vivre sans être affecté de maladies chroniques réduisant notablement l'autonomie des personnes dans leurs activités quotidiennes, baisse légèrement.

Celle des hommes est passée de 62,7 ans à 61,9 ans entre 2008 et 2010, et de 64,6 ans à 63,5 ans pour les femmes [1], relève l'Ined. Ainsi, en 2010, les hommes pouvaient espérer vivre en bonne santé 79,1% de leur espérance de vie totale (contre 80,6% en 2008) et les femmes 74,4% (contre 76,1%).

Recul de l'espérance de vie en bonne santé depuis 2006

Selon les chiffres de l'Insee, l'espérance de vie en bonne santé avait entamé sa baisse en 2006. Un recul qui constitue un marqueur démographique à haute valeur politique [2]. La tendance française rejoint celle d'autres pays européens qui ont comme elle des espérances de vie élevées, note l'Ined qui a compilé et étudié les données de l'Union des 27. Dans ce classement, la Suède figure en tête des pays où l'EVSI est le meilleur : 71,7 ans en moyenne. La France, qui tient le onzième rang, ne fait donc pas partie des pays où il fait bon vivre vieux et en bonne santé (et l'Allemagne encore moins).

«On s'aperçoit que c'est dans les pays où la politique de santé est orientée vers la prévention que l'espérance de vie en bonne santé est élevée. Mais il faut tenir compte d'autres facteurs pour expliquer ces différences, comme le climat ou les habitudes alimentaires qui varient d'une région à l'autre», a commenté Jean-Marie Robine, auteur de l'étude et directeur de recherche à l'Inserm, pour expliquer cette dichotomie.

(Source : La Tribune)


[1] On rappelle que la réforme des retraites Woerth-Fillon du 9 novembre 2010 a reporté l'âge légal de départ à 62 ans (avec 41,5 ans de cotisations pour bénéficier du taux plein), et l'âge de la retraite sans décote à 67 ans... Donc, l'âge de départ à la retraite est supérieur à l'EVSI, c'est-à-dire l'âge moyen auquel les personnes peuvent espérer vivre sans ennui de santé.
On rappelle aussi qu'à 60 ans, la durée moyenne des annuités cotisées a baissé à 36,5 ans et qu'au moment de liquider leur retraite, le plus souvent à l'âge du taux plein sans décote, six salariés sur dix sont déjà hors emploi (invalidité, chômage).

[2] Par exemple en Allemagne, conséquence des réformes Schröder et des plans Hartz, l'espérance de vie des plus pauvres a fortement chuté depuis dix ans... Et de 1995 à 2009, l'EVSI est passée de 60 ans à 56,7 ans pour les hommes et de 64,3 à 57,7 ans pour les femmes.



Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 07 Mai 2012 18:15 )  

Votre avis ?

Européennes : Pour quelle liste voterez-vous ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...