Actu Chômage

dimanche
25 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse En Inde, un PDG lynché par ses employés

En Inde, un PDG lynché par ses employés

Envoyer Imprimer
Quand la violence économique devient insupportable pour ses victimes...

Le PDG de la filiale indienne d'un équipementier automobile italien a été lynché à mort lundi par des dizaines d'anciens employés qui avaient été licenciés.

Lalit Kishore Chaudhary, âgé de 47 ans, a été battu à mort à coups de barre de fer sur la tête en pleine journée à Noida, banlieue industrielle de New Delhi, siège de la société Graziano Transmissioni India, a déclaré l'inspecteur de police Babu Ram, confirmant des informations révélées par la presse locale. L'homme est décédé à son arrivée à l'hôpital.

Les meurtres dans le milieu des entreprises en Inde sont rarissimes, même si les conflits sociaux y sont fréquents. Le dirigeant avait été agressé à l'issue d'une réunion houleuse avec d'anciens salariés de l'entreprise. Une centaine d'employés avaient été licenciés il y a deux mois pour avoir apparemment mis à sac les locaux de la société en exigeant des hausses de salaires et des contrats à durée indéterminée.

Une soixantaine de personnes arrêtées

Certains avaient été convoqués lundi pour des entretiens de conciliation. "Environ 150 personnes attendaient à l'extérieur quand ils ont entendu quelqu'un appeler au secours. Ils se sont précipités dans les bureaux et les affrontements ont éclaté", a expliqué l'officier de la police. Outre ce meurtre, une quarantaine de personnes ont été blessées dans les heurts, parmi lesquelles "vingt-trois sont toujours hospitalisées".

"Nous condamnons cette attaque qui n'est en aucune manière un conflit social ordinaire, mais un véritable acte criminel", a fustigé le dirigeant Marcello Lamberto, cité dans un communiqué transmis par la maison mère Oerlikon Graziano en Italie. La police a arrêté une soixantaine de personnes qui seront poursuivies pour émeute et homicide et "d’autres interpellations seront faites aujourd'hui" mardi, a assuré l'inspecteur Ram.

(Source : 20 Minutes)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 23 Septembre 2008 13:23 )  

Votre avis ?

Économie, chômage, emploi : Comment appréhendez-vous ces 12 premiers mois ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...