Actu Chômage

samedi
16 janvier
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Gordon Brown veut augmenter le taux d'emploi britannique

Gordon Brown veut augmenter le taux d'emploi britannique

Envoyer Imprimer
Le nouveau premier ministre britannique veut que 500.000 postes vacants trouvent preneurs auprès des chômeurs de longue durée et des parents isolés.

Même avec un taux de chômage de 5,4%, l'emploi reste une priorité. Devant le congrès annuel du Trade Union Congress à Brighton, Gordon Brown a dévoilé hier un plan dont l'ambition est «de donner un emploi à tous les travailleurs britanniques». Ailleurs en Europe, le premier ministre aurait sans doute été raillé pour pareille promesse. Pas en Grande-Bretagne où le père du «miracle anglais» a su réduire le nombre de sans-emploi à un niveau sans précédent.

La méthode reste la même : concentrer les moyens sur une population particulière. Cette fois, il s'agit des parents isolés, chômeurs de longue durée et jeunes sans diplôme. Le credo économique n'a pas davantage changé : c'est l'emploi qui crée la croissance. «Le Royaume-Uni va chercher tous les travailleurs quand la France s'est longtemps contentée de rogner la population active, persuadée que le nombre d'emplois était une valeur finie», résume Pascal Boris, président de la Chambre de commerce française à Londres.

Ainsi, tout parent isolé se verra garantir au moins un entretien pouvant mener à une embauche. En cas de reprise d'emploi, les allocations continueront d'être versées pendant 42 jours au lieu de 15. Et toujours pour rendre l'activité plus attractive que l'assistance, les crédits d'impôt seront revalorisés.

Un crédit formation de 600 €

L'économie compte 654.000 postes vacants. «Notre tâche est de vite mettre en relation les travailleurs qui ont besoin d'un emploi et les emplois qui ont besoin de travailleurs», a indiqué le premier ministre. D'ores et déjà, 64 des 200 plus gros groupes se sont engagés «à embaucher, former et offrir des emplois» en partenariat avec les job centres. Un crédit formation de 600 € sera instauré afin de mettre le pied à l'étrier à des chômeurs sans expérience. L'apprentissage sera renforcé via un service national pour les apprentis. Gordon Brown a enfin proposé de généraliser les tests d'anglais imposés à certains travailleurs qualifiés candidats à l'immigration - une manière de privilégier les chômeurs britanniques. Au total, un demi-million d'emplois pourraient être pourvus.

Le gouvernement veut ainsi répondre à un objectif d'efficacité économique et de justice sociale. Puisque l'État providence n'aura jamais les moyens de verser des allocations assez élevées pour sortir les gens de la pauvreté, la «seule route» possible est le travail. Et puis, la hausse des recettes fiscales - indispensable à la modernisation du secteur public - ne doit pas provenir d'un alourdissement des prélèvements, mais de l'activité. «Porter le taux d'emploi de 71% à 80% permettrait de gagner l'équivalent de 30 milliards par an, en recettes supplémentaires et en moindres dépenses», note Anthony Giddens, gourou de la troisième voie, dans un livre de conseil à Gordon Brown. Apparemment, le premier ministre l'a lu.

(Source : Le Figaro)

NDLR : notre taux d'emploi n'était que de 63,1% en 2005 et il est peu probable qu'il ait beaucoup augmenté depuis... En France, les principaux exclus du marché du travail sont les jeunes, les femmes et les seniors. Et les chômeurs de longue durée ont toutes les chances de le rester (sauf pour des emplois de misère subventionnés par l'Etat)...
On oublie de dire qu'un chômage entretenu a des incidences graves sur la productivité et la protection sociale. Le «travailler plus» doit avant tout se traduire par : être plus nombreux en emploi de qualité, afin d'augmenter le volume global de travail réalisé dans notre économie et rétablir l'équilibre de nos comptes publics.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 12 Septembre 2007 09:21 )  

Votre avis ?

Que vous souhaiter pour 2021 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...