Actu Chômage

jeudi
3 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Des milliers d'emplois perdus cette année

Des milliers d'emplois perdus cette année

Envoyer Imprimer
Industrie : les plans sociaux se sont multipliés en 2006 en France. Groupes mondiaux ou PME régionales, les entreprises de toutes tailles sont concernées par les restructurations. Quelques exemples significatifs…

THOMÉ-GÉNOT : 294 SUPPRESSIONS D'EMPLOIS. La fermeture des Ateliers Thomé-Génot, spécialisés dans la fabrication d'alternateurs, va entraîner la suppression de 294 emplois ; elle a été reprise en 2004 par une société de consultants américains Catalina qui fait l'objet d'une enquête pour malversation.

DALPHIMETAL : 303 SUPPRESSIONS D'EMPLOIS. Cette filiale de l'américain TRW va fermer deux usines à Cernay (Haut-Rhin) et Tarbes (Hautes-Pyrénées) qui emploient au total 303 salariés. Les productions seront transférées au Portugal et en Pologne.

VALEO : 102 SUPPRESSIONS D'EMPLOIS. Le groupe français doit, d'ici à 2007, supprimer 102 emplois sur les 520 du groupe à Abbeville (Somme) dans le cadre de la réorganisation de l'activité serrures en Europe.

EAK : 84 SUPPRESSIONS D'EMPLOIS. Cette société spécialisée dans la fabrication d'équipements de sécurité pour voitures (ceintures, airbag) va supprimer 84 postes sur le site de Valentigney dans le Doubs, qui emploie 174 personnes.

FAURECIA : 690 SUPPRESSIONS D'EMPLOIS. L'équipementier du groupe PSA a annoncé la suppression de 690 emplois dans sept sites français qui regroupent 3.584 salariés.

WAGON AUTOMOTIVE : 140 SUPPRESSIONS D'EMPLOIS. Le repreneur des trois sites français de Wagon Automotive a annoncé en mai la suppression de 140 emplois sur 800 dans les usines de Beaucourt (Territoire de Belfort) Bessines-sur-Gartempe (Haute-Vienne) et La Souterraine (Creuse).

MECAPLAST : 320 SUPPRESSIONS D'EMPLOIS. Le groupe monégasque qui emploie 8.000 personnes dans 47 pays va supprimer en France 320 emplois sur un total de 700 d'ici à fin 2008. Ce groupe diversifié ne devrait toutefois pas fermer d'usines.

DELPHI : 642 SUPPRESSIONS D'EMPLOIS. L'équipementier américain, ex-numéro un mondial, a annoncé la suppression de 642 postes en France et la fermeture de deux usines à Douai (Nord).

BOSCH : 371 SUPPRESSIONS D'EMPLOIS. Le groupe allemand qui emploie quelque 10.000 personnes en France restructure trois de ses sites : 371 emplois vont disparaître.

(Source : Le Figaro)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Samedi, 25 Novembre 2006 01:50 )  

Votre avis ?

Avez-vous vu Hold-Up, le doc "complotiste" ? =;o)
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...