Actu Chômage

mercredi
28 juin
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Immersion des +45 ans : Lutter contre les préjugés et les discriminations

Immersion des +45 ans : Lutter contre les préjugés et les discriminations

Envoyer Imprimer

Passé 45/50 ans, difficile de retrouver un emploi. "Trop vieux", "trop cher", "has-been", ces préjugés alimentent une discrimination à l'embauche détestable. L'immersion en entreprise est une VRAIE solution pour les contourner.

altIl n'existe pas de potion magique pour décrocher un boulot quand on a + de 45 ans. L'objectif relève de l'exploit quand on en affiche 55 et plus.

Une formule permet pourtant de valider ses compétences ou ses intuitions. Il s'agit de l'immersion en entreprise. Pour trouver un job ? Pas seulement. À 50 ans, on a encore des projets, des envies, des idées et vouloir les tester sur le terrain.

FACE, Fondation Agir Contre l'Exclusion, développe avec succès le concept d'immersion des 45+, mettant en relation demandeurs d'emploi et structures d'accueil. Un chômeur peut intégrer une entreprise pendant un mois pour valider un projet ou des aptitudes à occuper un poste. Une majorité d'immersions se traduisent par une embauche.

Ainsi, un cadre de 57 ans qui a fait toute sa carrière dans la banque a rejoint une association de créateurs de mode, un secteur qu'il ne connaissait pas et dans lequel jamais il n'aurait envisagé postuler. Une rencontre improbable qui se solde par… un contrat de travail.

Si la période d'immersion n'est pas rémunérée (le demandeur d'emploi indemnisé continue néanmoins à toucher ses allocations), chacun sait qu'il vaut mieux être en activité pour retrouver du boulot que rester devant son ordinateur.

FACE veille à ce que le processus d'immersion soit parfaitement défini. Les deux parties (entreprise et bénéficiaire) s'accordant sur l'objectif : Période de test réciproque avant une possible embauche - Découverte d'un nouveau secteur professionnel, validation de compétences métier, élaboration d'un projet (pour le chômeur).

Par l'entremise de FACE, Actuchomage s'est penché sur ce dispositif pertinent. En moins de 5 minutes, vous en aurez une idée précise. 

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

 

 


Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 05 Juillet 2016 15:04 )  

Commentaires 

 
0 # CosetteA 2016-04-09 12:41 75 % de réussite : bravo ! Il n'y a pas cela partout. En Ile de France, on a beaucoup plus de possibilités, de choix. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
-2 # Yves 2016-04-09 15:22 L'immersion professionnelle , aussi appelée dans le jargon "simplifié" de Pôle Emploi : Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel (PMSMP), est accessible dans TOUTE la France, pas seulement aux demandeurs d'emploi de plus de 45 ans.

Le plus compliqué est de trouver l'entreprise d'accueil. Dans le cas évoqué, la Fondation FACE se charge de ce travail de mise en relation entre chômeurs et structures (sociétés, associations, établissements publics…).

Pourquoi passer par la PMSMP pour engager cette démarche ? Tout simplement pour des questions d'assurance. Le CERFA qui officialise la période d'immersion (signé par le demandeur d'emploi, PE et l'entreprise) prévoit la couverture de vos risques professionnels. De quoi rassurer le patron qui vous accueille.

Pensez-y dans vos recherches. Si vous remplissez les conditions d'accès, à tout moment vous pouvez proposer à l'entreprise de vous tester dans un cadre légal qui n'engage formellement ni le bénéficiaire ni la structure d'accueil.

Parlez-en à votre Conseiller ou votre référent RSA.

Plus d'infos sur le site Pôle Emploi.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
+1 # CosetteA 2016-04-09 16:59 Je faisais référence à la structure d'accompagnement. Lorsque j'étais en accompagnement renforcé, je cherchais à faire un stage EMT à l'époque ; je ne trouvais pas d'entreprises. J'en ai parlé à ma conseillère emploi qui se vantait de son réseau et n'a pas été capable de me trouver une entreprise.

L'entreprise ne veut pas perdre de temps avec qqn qui n'est pas autonome, lui expliquer, le former, même s'il n'a rien à verser au stagiaire.

Si je cherchais une entreprise pour mettre de la marchandise en rayon, faire la plonge, balayer, là aucun souci, je n'aurai que l'embarras du choix.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
-2 # Yves 2016-04-09 17:13 Je conçois que ce n'est pas facile (plutôt compliqué même) mais ça peut AUSSI fonctionner. J'ai rencontré des personnes qui sont passées par l'immersion (conciergerie en entreprise, comptabilité, coordination de projet, RH, informatique…) et ont décroché un contrat.

L'immersion peut lever des blocages, convaincre une entreprise d'embaucher le bénéficiaire, l'aider à se remettre en selle, à retrouver confiance en soi.

J'ai également croisé des chômeurs porteurs de projets ou souhaitant se réorienter qui ont validé leurs intuitions dans ce cadre. Mais il n'y a pas de recette miracle. Seulement des pistes… C'en est une.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Riri7011 2016-04-11 23:32 J'ai fait une immersion pro suite à un projet via Pole Emploi et j'ai adoré ce travail. Mais ça reste une immersion pro courte car pole emploi n'aime pas que ça excède 1 semaine car on est censé être dispo pour rechercher du travail. Et pourtant c'est en travaillant sur le terrain qu'on apprend beaucoup de choses. A présent, je dois trouver dans le domaine où j'ai fait mon stage, comme ça jeter en pâture. Pas facile. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
+3 # CosetteA 2016-04-12 12:31 Une semaine en entreprise, cela permet juste de découvrir, pas d'acquérir des compétences. Ce n'est pas en mettant une ligne sur votre CV avec une semaine dans l'entreprise machin que votre candidature va devenir attrayante par miracle. Si c'était pour découvrir un métier avant de se lancer dans une formation, pourquoi pas et encore ça me parait juste. Mais sinon ça ne sert à rien de faire ce genre de stage d'une semaine, sauf si l'entreprise d'accueil veut vous garder.

Si je trouvais une entreprise pour apprendre un logiciel, il me faudrait bien un mois. Je fais référence à des logiciels métiers qui sont demandés dans les annonces, pas les logiciels bureautiques que l'on peut apprendre partout. Mais quelle entreprise voudrait former des chômeurs à des logiciels juste par bonté ? Il faut être réaliste, ça n'existe pas.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
+2 # snapouille 2016-04-23 22:19 http://www.wikistrike.com/2015/04/ump-le-depute-qui-chasse-les-fraudeurs-au-rsa-avait-un-compte-en-suisse.html

La Haute Autorité pour la transparence a saisi le parquet de Paris, vendredi 17 avril, du cas de Dominique Tian, soupçonné de déclaration de patrimoine mensongère. Ce député UMP a dissimulé un compte en Suisse.
À Mediapart, l'élu affirme qu'il détenait environ 1,5 million d'euros, rapatriés en France en 2014.

Le grand œuvre de Dominique Tian, à l'Assemblée nationale, c'est un rapport au Karcher contre les fraudeurs aux prestations sociales, ceux qui grugent le RSA ou les allocations familiales, parfois pour 100 euros de plus par mois. Mais pendant qu'il réclamait, sabre au clair, plus de sanctions pénales contre ces tricheurs de seconde zone, le député UMP dissimulait un compte en Suisse, non déclaré au fisc, farci d'environ 1,5 million d'euros, si l'on en croit les chiffres fournis à Mediapart par l'intéressé lui-même.

vous avez vu qui c'est fait attrapé recensement ?
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
+1 # snapouille 2016-04-27 12:40 http://www.huffingtonpost.fr/2016/04/12/bruno-sido-condamnation-definitive-haute-autorite-transparence_n_9673166.html

Le sénateur LR Bruno Sido, premier condamné depuis les lois post-Cahuzac sur la transparence

l'ironie dans cette affaire c'est que le sénateur avait voté la loi de transparence financière
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
+2 # Marredesabus 2016-05-23 13:47 Article partisan et totalement biaisé.

Si l'entreprise est intéressé par votre profil, il y a la période d'essai. PAYÉE

Sinon c'est trop simple de mouliner du chômeur à la chaîne gratuitement.

Les EMT ne sont qu'un prétexte pour avoir de la main d'œuvre gratuite. Procédé à Gerber.

Il y a quelques mois les journalistes avaient dénoncé les pratiques de certains drive d'un leader bien connu qui non seulement avait de la main d'œuvre gratuite, mais touchait aussi de l'argent de pôle emploi pour accueillir ses chômeurs.

Bref, une EMT est À LA DEMANDE du chômeur et jamais imposée.

Petit rappel le BIT bureau international du travail rappelle que le travail gratuit est ILLÉGAL.

Pour tester un salarié, il existe DÉJÀ LA PÉRIODE D'ESSAI et des deux côtés on peut l'interrompre. L'EMT ne sert À RIEN.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
-3 # Yves 2016-05-23 14:18 Article ABSOLUMENT PAS biaisé et partisan. Avant de commenter, commencez par regarder la vidéo.

Une première précision : Désormais, l’EMT est remplacée par la Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel (PMSMP).

Après, les immersions évoquées dans l'article et la vidéo sont encadrées par la Fondation FACE. Elles ne sont proposées qu'aux chômeurs de + de 45 ans qui en font la demande et ce, dans un cadre bien défini : En vue d'un recrutement, pour une découverte métier, pour valider un projet plus personnel… 

En aucun cas il ne s'agit d'un travail obligatoire. Chacun sait que, avant d'être opérationnel sur un poste, il faut une, deux, trois semaines ou plus. Une PMSMP n'est pas forcément rentable pour une entreprise, sauf si c'est pour passer le balai. Pour des postes de Coordinateur associatif, de comptable, d'assistante RH (comme évoqués dans la vidéo), il faut au moins 2 à 3 semaines pour se mettre dans le bain. Le bénéfice pour l'entreprise s'en trouve limité.

Pour finir, vous évoquez la période d'essai, mais celle-ci s'inscrit déjà dans un cadre contractuel, avec ses contraintes, obligations et pressions… pour le salarié.

Avec la PMSMP vous n'êtes certes pas payé mais vous touchez vos allocations. C'est une VRAIE opportunité de découvrir un secteur d'activité, de valider un projet personnel… et même d'être recruté, comme le confirme Christian dans la vidéo, ex-cadre bancaire qui bosse maintenant pour un collectif de créateurs de mode.

Après, chacun est libre de faire ou pas une PMSMP. Chacun est libre aussi d'attendre chez lui l'hypothétique CDD et l'improbable CDI.

Et si vous avez plus de 50 ans, vous pouvez attendre longtemps, longtemps, longtemps, longtemps… ;-(
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
+2 # arretezlesmensonges 2016-05-23 14:41 Lamentable. Acte hommage complaisant avec le travail GRATUIT. Car c'est de cela dont il s'agit.

Quant à la conclusion elle est à vomir. Attendre l'hypothétique… Concrètement parce que les entreprises ont décidé de passer outre le cadre légal -i.e PAYER- les chômeurs n'ont qu'à faire du bénévolat ?

À vomir. Tout simplement.

Je propose donc à YVes de se déguiser au salarié mais sans salaire, de découvrir de merveilleux métiers, débroussailler le bord des routes, comme le proposait un élu UMP…

Oser écrire ´La période d'essai s'inscrit déjà dans un cadre contractuel pour le salarié ´ est Faux et manipulatrice. Il n'y a aucune contrainte, et pour les deux parties libres de rompre à tout moment et ceci sans la moindre justification.

Comme quoi cela sert les études de droit. …
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
-2 # Yves 2016-05-23 14:52 Le travail gratuit, je le pratique entre une à deux heures par jour, 330 jours par an, DEPUIS 13 ANS ! pour la bonne cause des Chômeurs & Précaires.

Gardez vos leçons, vos convictions, vos pseudos et identités bidons.

Vos "études de droit" ne nous éclairant en rien, nous nous passerons dorénavant de vos commentaires de Troll. Bye !
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
+1 # arretezlesmensonges 2016-05-23 14:48 Une vraie opportunité de découvrir un secteur d'activité…´
Quelle honte d'écrire cela. Monsieur grattaz a trouvé son plus fervent supporter et il est ici.

(…)

Commentaire partiellement supprimé. Le prochain le sera totalement.
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Que vous inspire l'élection d'Emmanuel Macron ?
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...