Actu Chômage

mercredi
26 avril
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Loi travail, Manif du 14 juin, Négociations Unédic : Trois avis d'experts

Loi travail, Manif du 14 juin, Négociations Unédic : Trois avis d'experts

Envoyer Imprimer

Notre Amie Pili a rencontré trois militants reconnus lors de la dernière journée de négociations sur l'assurance-chômage Unédic : Xavier Mathieu, Éric Aubin et Marc Moreau.

altCommençons avec Xavier Mathieu, ex-Continental, qui évoque l'ampleur de la Manif du 14 juin ("largement sous-évaluée par les médias"), les casseurs de l'hôpital Necker ("ils n'étaient que 2 et ne savaient pas qu'il s'agissait d'un hôpital"), la mobilisation qui ne faiblit pas ("malgré la pluie et les mois qui passent") et les prochaines journées des 23 et 28 juin.

 

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.


Éric Aubin de la CGT revient quant à lui sur l'échec des négociations dont le Medef porterait l'entière responsabilité notamment par son refus de tout financement supplémentaire de l'assurance-chômage.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.


Enfin, Marc Moreau de AC ! Agir ensemble contre le Chômage, insiste sur un fait. Maintenant que le dossier assurance-chômage est entre les mains du gouvernement (après l'échec des négociations Unédic), il ne doit accepter aucun recul des droits. Marc rappelle que les dernières propositions du Medef étaient inacceptables : Réduction de la durée d'indemnisation de 23 à 17 mois, augmentation de la durée d'activité pour ouvrir des droits, restrictions d'accès aux formations…

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.


Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 24 Juin 2016 10:13 )  

Commentaires 

 
0 # Foutu 2016-06-22 15:16 Que penser de tout cela quand on est chômeur de longue durée, non indemnisé, discriminé à cause de son age depuis des années, abandonné par les gouvernants, de gauche comme de droite, ignoré par des syndicats qui ne défendent que les rentes des situations acquises et assises ?
Condamné à la débrouille, que dire à ses enfants partis se chercher un avenir chez nos voisins européens ?

Reviens, c'est super la France ? Ils regardent les news là ou ils sont, ils constatent que leurs cousins les ont rejoint, que leurs potes les envient et préparent leur départ.

Ils ne voteront pas aux élections, moi non plus.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2016-06-23 18:59 Voilà ce que je pensais début AVRIL (si vous avez 5 minutes à tuer). Depuis rien n'a changé ou quasiment.

www.actuchomage.org/2016040527059/Social-economie-et-politique/quand-le-travail-mobilise-le-chomage-indiffere.html
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Comment ou pour qui voterez-vous au second tour ?
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...