Actu Chômage

vendredi
26 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil LES ACTUS Mobilisations, luttes et solidarités Le Forum pour l'emploi d'Albi, une sinistre mascarade

Le Forum pour l'emploi d'Albi, une sinistre mascarade

Envoyer Imprimer
Désormais, ces forums ne sont pas seulement l'occasion de publier des offres de complaisance mais aussi de radier en masse, dans l'optique pressante d'embellir les chiffres (car Xavier Bertrand l'a dit : le chômage doit «passer au plus vite, et en tout cas avant la fin de l'année, à un taux inférieur à 9% en métropole»)...

Le Forum de l’emploi d’Albi, ou la notion de «service» à Pôle Emploi

Le mercredi 11 mai 2011 est organisé un forum de l’emploi à Albi (81). A ce jour, les demandeurs d’emploi sont convoqués, et non invités comme il se devrait.

1. Des convocations massives :

1.700 demandeurs d’emploi ont été convoqués pour assister à ce forum avec menace de radiation en cas d’absence. La taille de ce forum et le nombre d’offres d’emploi qui seront proposées (à ce jour, 14 !!!) justifient-ils cette avalanche de convocations ou s’agit-il d’une opération de radiation massive déguisée ? Pour rappel il y a chaque mois, en France, près de 40.000 radiations pour absence à convocation, soit un demi-million par an.

Quel est le sens de ce service ? Permettre aux personnes d’accéder à un emploi ou une formation, ou bien les sortir des chiffres du chômage coûte que coûte et s’assurer de la présence des demandeurs pour la visibilité et la «réussite» de l’opération ?

2. Un suivi (dé)personnalisé :

Alors que ces 1.700 personnes auraient du être reçues en entretien individuel, la direction de Pôle Emploi, consciente de l’impossibilité de le faire (hausse du chômage et baisse des effectifs), met en place cette mascarade. La présence obligatoire à ce forum tiendra lieu de Suivi Mensuel Personnalisé pour chaque demandeur d’emploi convoqué. Ce qui met en évidence l’incapacité de Pôle Emploi à assurer le SMP en s’éloignant de plus en plus de nos usagers.

3. Des portefeuilles qui explosent, des conseillers pressurés :

Pour cette action, chaque conseiller du site a été contraint d’envoyer ces convocations nominatives, ou bien cela a été fait à sa place. Le nombre de personnes en suivi par chaque conseiller explose pour atteindre parfois jusqu’à 5 fois les 60 personnes préconisées, rendant impossible un service à la fois humain, efficace et conforme aux engagements de Pôle Emploi. Les priorités imposées aux conseillers sont de «produire du chiffre», de «gérer des flux» et «des stocks», bien souvent au mépris de la qualité du service rendu, du professionnalisme des agents et de leur santé.

4. Un contrôle des demandeurs d’emploi par… des étudiants !

Qui dit convocation, dit présence obligatoire et saisie systématique d’un entretien sur le dossier du demandeur, faute de quoi la procédure de radiation s’enclenche. Il sera donc indispensable, ce 11 mai, de contrôler la présence ou non des convoqués. Pour cela, Pôle Emploi a fait appel à des élèves de BTS — sans doute dans le cadre d’un «projet pédagogique»… — pour collaborer à l’accueil, l’orientation, le contrôle du public. Quelle légalité, quelle légitimité, que de demander à des étudiants de jouer le rôle de contrôleur pour Pôle Emploi ? Pôle Emploi se sert des étudiants pour mener sa politique de violence administrative, en dehors de toute légalité !

«Je suis en mesure de décider par moi-même si ce forum peut m’être utile ou non. Je n’accepte pas d’y être convoquée de force, d’autant moins que les engagements que j’ai contractualisés avec mon conseiller n’ont rien à voir avec ça et me mobilisent bien assez. Je trouve cette convocation méprisante et humiliante.» (Paroles d’une convoquée le 21/04/11)

Proposer un forum peut être utile. S’en servir comme outil de radiation est inadmissible. Pour ces raisons, les organisations syndicales restent vigilantes et seront présentes pour dénoncer ces pratiques.

Communiqué des organisations syndicales de Pôle Emploi
CGT - CFTC - FO - SNU - SUD - CGT Chômeurs


(Source : La Fusion pour les nuls)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 16 Mai 2011 14:54 )  

Votre avis ?

Mélenchon estime que "le travailleur détaché vole le pain de celui qui se trouve sur place" (discours du 5/07 devant le Parlement européen). Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...