Actu Chômage

vendredi
19 avril
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique La paupérisation explose mais le ridicule ne tue pas

La paupérisation explose mais le ridicule ne tue pas

Envoyer Imprimer
Un million de demandeurs d'emploi épuiseront leurs droits à indemnisation en 2010 (après les 850.000 de 2009). Mais Laurent Wauquiez et Xavier Bertrand ne manquent pas d'idées...

Avec la crise et l'absence quasi totale d'emplois, le chômage de longue durée (un an et plus) a bondi, représentant 40% des inscrits à Pôle Emploi, soit 947.000 personnes au 3e trimestre 2009 contre 760.000 sur la même période en 2008. Fin novembre, le nombre de chômeurs en fin de droits avait déjà augmenté de 35,2% en un an. Le 14 décembre, la direction des statistiques, enquêtes et prévisions de Pôle Emploi a remis aux partenaires sociaux un document prévoyant leur nombre à 1 million pour cette année, véritable bombe à retardement passée plus ou moins à la trappe, comme tout ce qui concerne l'actualité sociale depuis l'élection de Nicolas Sarkozy. Une omerta qui s'est accentuée depuis le début de la crise !

600.000 laissés-pour-compte

Sur ce million de chômeurs en fin de droits prévus pour 2010, quelque 17% - soit 170.000 individus - seront théoriquement éligibles à l'Allocation de solidarité spécifique (environ 450 € par mois, versés par l’Etat sous condition de ressources du ménage). En octobre dernier, ils étaient seulement 311.200, cependant la direction des statistiques de Pôle Emploi estime à 149.000 le nombre d’entrées à l'ASS en 2009 : cherchez l'erreur...

Tous les autres, ceux qui ne justifient pas de 5 années d'activité salariée sur les dix dernières années, s'ils ont plus de 25 ans et vivent seuls ou ont un conjoint lui-même pauvre, iront demander le RSA (ex-RMI, environ 400 € par mois versés par la CAF sous condition de ressources et de patrimoine encore plus drastiques). On évalue à 23% - soit 230.000 personnes - les "chanceux" qui pourront rejoindre le bataillon des 1,2 million d'allocataires actuels.

Au total, sur le million de personnes qui vont cette année sortir de l'Assurance chômage, moins de 40% pourront bénéficier de ces misérables revenus de remplacement. Ce qui signifie que quelque 600.000 personnes risquent de ne rien percevoir du tout, soit parce que leur conjoint travaille et gagne "trop" (à partir de 1,04 Smic…), soit parce qu'ils sont trop jeunes.

Hé-hé, Zorro est arrivé !

Mais voici que Laurent Wauquiez, agitant le spectre des fameuses offres d'emploi non pourvues, propose une solution imparable : «L’objectif, c’est "zéro offre d’emploi vacante pendant la crise". En clair, toutes les offres d’emploi devront être pourvues dans les secteurs en tension», a-t-il déclaré au Parisien. Hélas, à ce jour, Pôle Emploi n'a que 123.000 offres en ligne à proposer, dont beaucoup sont plus que précaires, en doublon ou carrément obsolètes. Même souci pour la concurrence : selon le baromètre Keljob de mai 2009, le nombre d'offres d'emplois disponibles sur le Net avait déjà chuté de 52% depuis septembre 2008 ! Entre temps, la situation s'est considérablement dégradée.

Pour les futurs exclus de tout minima social, Laurent Wauquiez invoque la responsabilité des partenaires sociaux alors que ceux-ci, convention Unedic après convention Unedic, n'ont eu de cesse de réduire les droits des chômeurs.

Xavier Bertrand n'est pas en reste. L’ancien ministre du Travail suggère de créer un dispositif spécial pour aider les chômeurs en fin de droits à retrouver un emploi... qui n'existe pas ! «Pour les chômeurs en fin de droits, qui seront sans doute moins nombreux que le million pronostiqué par l’Insee, pourquoi ne pas créer un dispositif spécifique pour les ramener vers l’emploi ? Il existe bien des primes versées aux employeurs pour certaines embauches de jeunes», a-t-il avancé. L'emploi indigne à coût zéro pour l'employeur et subventionné par la collectivité, l'UMP s'y connaît !

Misère, misère...

C'est beau l'impuissance et la manière dont nos politiques escamotent leur incompétence ! En attendant, pour Xavier Timbeau, Directeur adjoint de l'OFCE, la crise «est en train d'accélérer la paupérisation». Selon les premiers résultats d'une étude sur son impact, non seulement elle va accélérer la «dualisation» du marché du travail - c'est-à-dire contribuer à accroître les écarts entre ceux qui ont encore un emploi stable et cette armée de réserve que sont les précaires -, mais entre 500.000 et 1 million de personnes seront passées au-dessous du seuil de pauvreté (880 € par mois) entre 2008 et 2010. Des chiffres, à notre avis, largement sous-estimés.

La décroissance n'est donc pas une utopie qu'il est de bon ton de rejeter : Pour beaucoup, en 2010, elle deviendra concrète… et forcée.

S. H.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 30 Août 2011 16:03 )  

Commentaires 

 
0 # nanard1 2010-01-21 13:06 Citer:
Pour les futurs exclus de tout minima social, Laurent Wauquiez invoque la responsabilité des partenaires sociaux alors que ceux-ci, convention Unedic après convention Unedic, n'ont eu de cesse de réduire les droits des chômeurs.

Il oublie, mais c'est pas fait exprès, que toutes nouvelles conventions signées par les partenaires sociaux sont soumis un l'agrément ministériel. Il me fait penser au gamin pris la main dans le pot de confiture mais qui dit : "c'est pas moi, c'est lui;"
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # cemhione 2010-01-22 02:32 1 million de chomeurs dans la rue ça donne quoi ?

parce que si ces gens là n'ont plus de quoi travailler, il va bien falloir qu'ils trouvent de quoi s'occuper les mains
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # raccord 2010-01-22 09:48 Sortez-vous de la tête que ces gens sont incompétents; C'est bien pire que ça..; ils savent très bien ce qu'ils font, le desossage systématique de tous les services publics en est un exemple flagrant. Ils sont nos ennemis et doivent être considérés comme tels et combattus comme tels; L'Etat de non-droit qui dans lequel nous évoluons quotidiennement est un ennemi! Pour sortir les millions de gens de la pauvreté, c'est bien l'Etat qu'il faut combattre, par tous les moyens! Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2010-01-22 15:09 Tu as parfaitement raison : ils savent très bien ce qu'ils font. Leur incompétence est voulue.

Par contre, un petit bémol : ce n'est pas l'Etat qu'il faut combattre, mais les élites qui le parasitent et nous gouvernent.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # nanard1 2010-01-22 15:43 Multi-citer superuser:
…Par contre, un petit bémol : ce n'est pas l'Etat qu'il faut combattre, mais les élites qui le parasitent et nous gouvernent.


Très juste Sophie. Mais nos esprits sont constamment pollués par le discours médiatique ambiant. Ex : les colonnes du Monde titraient dernièrement que 67 % des français n'étaient pas intéressés par la politique. À mon avis, il fallait en faire la traduction suivante : ce n'est pas la politique qui n'intéresse pas 67 % des Français, c'est ce qu'en font les femmes et les hommes actuels qui la représente qui les dégoûtent. Nuance !!
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2010-01-25 15:59 La "chasse" aux chômeurs en fin de droit est ouverte !


Nos amis - sur les forums - nous ont alertés il y a déjà plusieurs mois de la (grosse) galère qui se profile à l'horizon pour des dizaines de milliers de chômeurs… bientôt en fin de droits.

Information relayée dernièrement en Une du site, dans un article de Sophie : "La paupérisation explose…"

ET pan, ça ne loupe pas !

TF1, France Info… et d'autres nous appellent car ils préparent tout plein de sujets passionnants sur la question.

Si des personnes (en fin de droits) sont intéressées pour témoigner (à la télé ou à la radio - la radio, c'est mieux, croyez-en notre expérience !), vous pouvez vous manifester à contact@actucho mage.org (avec vos coordonnées téléphoniques SVP). Et nous ferons suivre.

Évidemment, c'est urgent car - ÉVIDEMMENT - les journalistes semble redécouvrir que derrière "la crise" dont ils nous bassinent les oreilles depuis 1 an et demi, il y a un drame, un vrai : Le chômage et ses répercussions sur la vie de centaines de milliers d'entre nous.

Yves - Un animateur du site
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # bouthemy 2010-01-25 17:27 Au risque d'être traité de connard de chomeur qui agit tout seul dans son coin- surtout par ce que personne ne croit possible de faire valoir utilement le droit constitutionnel - je poursuis mon petit bonhomme de chemin en m'appuyant sur la loi.
La prochaine étape se passera le 26 janvier 2010, à 14 heures, devant le tribunal d'instance de paris 7e, rue de grenelle, que le tribunal de Fougères a jugé seul compétent pour trancher le litige qui m'oppose au Parti Socialiste auquel je reproche de n'avoir rien fait pour permettre à moi même et aux millions de chomeurs de bénéficier du droit constitutionnel d'obtenir un emploi.
Le tour des autres partis viendra plus tard.
L'audience est publique.
bouthemy
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2010-01-27 17:56 "Personne n'est en fin de droits" en France, selon Wauquiez.

Le secrétaire d'Etat à l'Emploi a assuré mardi que "personne n'est en fin de droits" en France, expliquant que les demandeurs d'emploi qui ne perçoivent plus l'assurance-chômage bénéficient d'autres ressources au titre de la "solidarité nationale".

Interrogé sur les chômeurs en fin de droit lors de la séance de Questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale, M. Wauquiez a déclaré : "Dans ce pays, personne n'est en fin de droits. Il peut y avoir des gens qui sont en fin de droits assurance-chômage, mais il n'y a pas de situation où la solidarité nationale ne s'exerce pas, parce que tout le monde a toujours le droit, et c'est une chance dans notre pays, à pouvoir bénéficier soit du RSA (Revenu de solidarité active) soit de l'ASS (Allocation spécifique de solidarité), sous condition évidemment de ne pas bénéficier de revenus qui soient au-delà des seuils", a-t-il expliqué.

CE TYPE EST UNE HONTE : IL N'Y CONNAIT VRAIMENT RIEN !
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Comment jugez-vous la façon dont vous êtes informé ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...