Actu Chômage

samedi
22 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil s'informer La revue de presse Pôle Emploi recrute les futurs précaires de l'Education nationale

Pôle Emploi recrute les futurs précaires de l'Education nationale

Envoyer Imprimer
Une séance de job dating pour embaucher des profs ? C’est le pas franchi par l’Académie de Paris qui a organisé hier, en partenariat avec Pôle Emploi, d'une «journée de recrutement d’enseignants non titulaires». Le but étant de constituer, pour la rentrée prochaine, un vivier de remplaçants corvéables à merci.

L’embauche de vacataires ou de contractuels à l’Education nationale est devenue courante ces dernières années. Notamment pour pallier le manque de profs remplaçants titulaires, décimés par les suppressions de postes. Mais jusqu’ici la pratique, dénoncée par les syndicats, était discrète, s’exerçant via des annonces à Pôle Emploi ou sur des sites Internet. Cette fois, l’Académie de Paris passe la vitesse supérieure.

Les candidats, amenés à être recrutés pour l’année scolaire 2011-2012 et titulaires d'un master ou d'une licence, voire d'un niveau de diplôme inférieur dans certains disciplines professionnelles, ont du postuler dans un premier temps sur le site Internet de Pôle Emploi. Ensuite, les présélectionnés devaient se présenter ce jeudi 26 mai, entre 10 heures et 16 heures, au centre d’information et d’orientation Mediacom (14e  arrondissement) avec curriculum vitae, lettre de motivation, original et photocopie de leur diplôme. Hier, de bon matin, environ 200 personnes se bousculaient au portillon.

Les postes à pourvoir concernent 25 disciplines  : électrotechnique, économie, gestion, génie thermique, techniques hospitalières, puériculture, langues étrangères, éducation physique et sportive, philosophie, biotechnologie, mathématiques, musique, sciences de la vie et de la terre... «Ce n’est pas la première fois qu’on recrute avec Pôle Emploi, mais c’est la première fois que nous organisons une telle journée», explique-t-on à l’Académie de Paris. Ce faisant, elle s’inscrit dans la volonté du ministère qui prône désormais, tout à fait officiellement, ce type de recrutement à la va-vite afin «d’introduire de la souplesse» dans le système de remplacement.

Interrogé en avril sur le fait que des parents d’élèves avaient passé une petite annonce pour trouver un prof remplaçant, Luc Chatel avait rétorqué que ce «n’est pas le rôle des parents de passer des annonces de recrutement», mais qu’en revanche il avait demandé «aux proviseurs qu’ils le fassent et qu’ils se mettent en contact avec Pôle Emploi». Le ministère avait alors expliqué que «cette pratique existait ponctuellement» et que «maintenant, ce recrutement complémentaire faisait partie officiellement de l’arsenal des mesures dont disposent les chefs d’établissement pour améliorer l’efficacité du remplacement». Comprendre par « efficacité », le fait de mettre un adulte devant les élèves. Car pour le reste, à savoir la qualification et l’expérience, les rectorats se contentent d’exiger un niveau bac+3.

«C’est une foire aux non-titulaires. L’académie se constitue un stock de précaires et même d’ultraprécaires auxquels on peut faire appel à tout moment, au dernier moment», explique Thierry Ananou, secrétaire académique du syndicat Snes. Il ajoute : «L’académie dit que c’est un moyen pour eux de connaître le métier. Mais on va les mettre directement devant des élèves, sans formation. Si on veut les dégoûter, on ne s’y prendrait pas autrement». Pour Thierry Cadart, qui est à la tête du Sgen-CFDT, «la vraie solu­tion est la recons­ti­tu­tion du corps de rem­pla­çants titu­laires. Car là, on met en place un sys­tème paral­lèle de recru­te­ment des rem­pla­çants qui les déva­lo­rise, et déva­lo­rise notre métier».

(Source : L'Humanité)


Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 27 Mai 2011 13:20 )  

Commentaires 

 
# superuser 2011-05-28 02:20 Ma journée dans le grand marché aux profs de Pôle Emploi…

Récit édifiant d'une participante à la journée organisée avec l'Education nationale pour le recrutement d'enseignants remplaçants :

www.rue89.com/2011/05/27/ma-journee-au-grand-marche-aux-profs-de-pole-emploi-206313
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# maguy 2011-06-01 16:17 Le Canard Enchainé du 1er juin
"Rech.prof.Bonne présent.Pas de qualif.exigée

Cher Pôle Emploi,

On m'a dit que tu recrutais des profs remplaçants par le moyen du job-dating qui permet une embauche en quelques minutes. C'est encore un peu long. Ce petit mot suffira, j'espère, à te convaincre d'accepter mes services.

1/ Je trouve astucieux de remplacer des postes d'enseignants (16.000 suppressions cette année), recrutés à bac+5, par des personnes neuves, sans expérience ni formation pédagogique ou éducative, comme moi. De cette manière, nous sommes directement au niveau des élèves.

2/ Fort de cette culture vierge, je peux indifféremment proposer mes services en anglais (bons rudiments séries télé), philo (stage de méditation) ou français (Proust en lecture rapide).

3/ Je suis né sur notre territoire. La France n'a pas plus besoin de profs étrangers que de maçons portugais ou d'épiciers arabes.

4/ J'ai des dispositions pour m'exprimer devant un auditoire. En matière de rhétorique, l'exemple de notre ministre m'inspire : le manque de candidatures au métier de profs, a-t-il indiqué au "JDD" (29/5), s'explique par une "baisse des vocations". Imparable.

5/ Enseignant à durée déterminée, je n'oublie pas que la vie elle-même est précaire. Pourquoi l'école défendrait-elle à tout prix la sécurité et l'égalitarisme ? Notre sous-ministre des fonctionnaires, M. Tron, ne s'est-il pas lui-même mis à pied ?

6/ Je n'ai pas de talent pour faire régner l'ordre, aussi je compte sur le renforcement de la vidéo-surveillance dans les établissements. Je pense aussi qu'à terme l'instauration du vidéo-enseignement rendra de grands services budgétaires au pays.

7/ Je conclus - et j'espère que ce détail augmentera mes chances - en précisant que je n'ai jamais lu "La princesse de Clèves".

J.F.J. du Canard Enchainé
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# superuser 2011-06-16 19:25 Et pendant ce temps, l'Etat a claqué 1,3 million d'euros dans cette campagne de pub :



Rue89 dénonce son sexisme : www.rue89.com/rue69/2011/06/16/recrutement-des-profs-elle-a-des-reves-il-a-de-lambition-209552
Un commentateur souligne à juste titre que cette publicité évoque le recrutement de "personnes", et non de professeurs ou d'enseignants diplômés/qualifiés.

Télérama estime que c'est une publicité mensongère, voire une escroquerie : www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article16959
Répondre | Répondre avec citation | Citer
 
 
# superuser 2011-06-16 19:26 La réponse parodique du dessinateur Vidberg :

Répondre | Répondre avec citation | Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Votre avis ?

Les salariés de la SNCF auraient été augmentés de 4% par an ces 10 dernières années. Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...