Actu Chômage

vendredi
20 janvier
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Traumatismes, Suicides : Le Chômage tue de plus en plus

Traumatismes, Suicides : Le Chômage tue de plus en plus

Envoyer Imprimer
Professeur de Médecine et psychiatre, Michel Debout tire la sonnette d'alarme sur la santé de 5 à 6 millions de personnes : les Chômeurs et les Précaires.

Selon une étude de l'Inserm, la crise de 2008 a généré 200 suicides supplémentaires par an, imputés à l'augmentation du chômage.

Ce résultat corrobore le pronostic du Professeur Michel Debout qui, dès 2009, alertait les autorités des effets dévastateurs de la perte d'emploi.

Médecin psychiatre, Michel Debout publie en janvier 2015 un livre qui résume et étaye ses convictions : Le Traumatisme du Chômage - Alerte sur la santé de 5 millions de personnes - Éditions de l'Atelier.

Pour ce spécialiste, un accompagnement psychologique devrait être systématiquement proposé à celles et ceux qui viennent de perdre leur emploi. À elles et eux de l'accepter ou pas.

Michel Debout constate qu'il existe une médecine du travail mais pas de médecine du chômage qui, pourtant, traumatise et fragilise un nombre croissant d'entre nous.

On estime que 10.000 à 12.000 personnes mettent fin à leurs jours chaque année en France (pour plus de 150.000 tentatives). C'est 3 à 4 fois plus que le nombre de victimes de la route.

Parmi elles, combien de personnes au chômage ou en grande précarité professionnelle : 2.000, 3.000, 4.000, 5.000 ?

Si les motivations des désespérés sont souvent multiples et confuses, il est certain qu'un des facteurs déclencheurs est la perte d'un emploi et ses répercussions : déclassement social, isolement et découragement, tensions et ruptures familiales, problèmes de santé physique, addictions (médicaments, alcool, tabac, drogues…), fragilisation psychologique pouvant mener à la dépression…

Un cocktail de plus en plus mortel à mesure que le chômage augmente. Il ne cesse de le faire depuis 2008…

Actuchomage.org

Entretien avec le Professeur Michel Debout - Réalisation : Pili.


Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Samedi, 17 Janvier 2015 16:28 )  

Commentaires 

 
0 # Yves 2015-01-17 13:25 Pour en savoir plus, consultez le dossier que nous avons consacré à cette question en mai 2012, avec les témoignages vidéo de chômeurs et du Professeur Michel Debout.

www.actuchomage.org/Vivre-le-chomage/chomage-et-depression-une-souffrance-ignoree.html
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # diety 2015-01-17 19:01 Merci pour cet entretien, très bon document ! Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Sophietlse 2015-02-14 18:31 2 ans de chômage et 5 ans d'ASS et je ne culpabilise pas après avoir commencée à travailler à 16 ans avec 20 ans d'intérim.
c'est la société et les politiques qui font culpabiliser les personnes au chômage.
je pense que c'est un travail à faire sur soi-même sur lefait que NON, c'est pas dévalorisant d'être au chômage,surtout quand on sait que cela arrange bien les entreprises.
il faut juste trouver des occupations en plus d'essayer de chercher du travail, assoc, …
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Que vous inspirent le Brexit et l'élection de Donald Trump ?
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...