Actu Chômage

jeudi
20 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Droits rechargeables, l’arnaque démasquée

Droits rechargeables, l’arnaque démasquée

Envoyer Imprimer
Ci-dessous un communiqué (1) de la Coordination Nationale des Permanences d'Accueil Juridiques Contentieux Chômage qui appelle les Chômeurs spoliés à se mobiliser.

Après avoir usé d’une propagande sur les droits rechargeables, véritable panacée pour encourager la reprise d’emploi et protéger les chômeurs qui se verraient octroyés davantage de droits à l’indemnisation, l’Unédic reconnaît des dysfonctionnements profonds liés aux mécanismes mis en place.

Poussé dans ses retranchements par les milliers de réactions catastrophées, l'Unédic, lors du Conseil d'Administration du 29 janvier 2015, confirme l'ampleur des dégâts :

«La  mise  en  œuvre  des  règles  fait  l’objet d’un  suivi  continu  qui  a  notamment  permis  d’identifier  des situations  pour  lesquelles  la  mise  en  place  des  droits  rechargeables  conduisait  à  une  baisse  importante du revenu».

Pour en minimiser les effets, le bureau de l’Unédic, avec sa mauvaise foi habituelle, sortait de son chapeau, le 14 janvier dernier, une note prétendant les évaluer à 30.000 personnes lésées !

De qui se moque-t-on ?

L’Unédic a défini des paramètres permettant d’occulter considérablement le champ et le nombre des personnes flouées, en les limitant à 30 000.

Quatre mois après l'application de la nouvelle convention d’assurance-chômage dans son intégralité, nos permanences associatives et nos collectifs locaux sont submergés d'appels, de messages et de visites…

Ces débordements révèlent une situation bien plus dramatique que le chiffre communiqué par l’Unédic.

Il ne faut pas être statisticien pour comprendre que toutes les règles de cette nouvelle convention ont pour objectif la réduction des Droits des Chômeurs. 

TOUS LES CHÔMEURS SONT LÉSÉS !

Nous menons, grâce aux permanences mises en place sur tout le territoire, une action collective qui recense les centaines de milliers de cas de personnes flouées par cette nouvelle convention à travers la diversité des situations : droits rechargeables, basculement d’annexe au régime général, activité reprise, obligation d’aller à l’épuisement des droits ouverts…

Nous avons créé un adresse mail pour recueillir et transmettre aux Médiateurs régionaux et au Médiateur national de Pôle Emploi, au Défenseur des Droits, toutes les doléances, inquiétudes, protestations, appels au secours… dont nous sommes destinataires : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Nous exigeons que les effets néfastes de cette convention soient mesurés à leur juste niveau, qu'ils soient corrigés d'urgence, pas par des «repêchages individuels» au cas par cas.

Notre lutte pour le droit à un revenu pour tous, qui ne se décharge pas, continue !

(1) Communiqué que nous avons quelque peu écourté.

La Coordination Nationale des Permanences d'Accueil Juridiques Contentieux Chômage annonce que ses avocats vont prochainement saisir des tribunaux.

Pour témoigner et vous joindre aux actions : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 12 Février 2015 23:05 )  

Votre avis ?

Actuchomage tire sa révérence début 2019 (faute de sous et d'énergie pour poursuivre l'aventure engagée en 2004). Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...