Actu Chômage

vendredi
15 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse L'Unedic révise en forte hausse le nombre de chômeurs

L'Unedic révise en forte hausse le nombre de chômeurs

Envoyer Imprimer
L'assurance chômage prévoit désormais que le nombre de demandeurs d'emplois en catégorie A progressera de 359.700 en 2012 et 2013.

En mai, l'Unedic avait fourni des projections faisant état de 178.000 demandeurs d'emplois sans activité (catégorie A) de plus pour 2012. Au cours des sept premiers mois de l'année, 138.800 personnes supplémentaires se sont déjà inscrites dans cette catégorie, selon le ministère du Travail.

[...] En se basant sur une nouvelle hypothèse de croissance — calée sur celle du consensus des économistes et revue fortement à la baisse (+0,1% en 2012 et +0,5% en 2013) —, le régime d'assurance-chômage prévoit désormais que le nombre de demandeurs d'emplois en catégorie A progressera de 235.000 en 2012 et 124.700 en 2013. Soit une explosion de 17,5% par rapport à la dernière prévision établie il y a quatre mois.

D'après les calculs de l'Unedic, la hausse sera continue sur l'ensemble de la période, et un ralentissement de la progression du nombre de chômeurs n'est pas à attendre avant le second semestre de 2013. Au mieux.

179.400 suppressions de postes en deux ans

La dégradation est encore plus nette côté destructions d'emplois. L'assurance-chômage table désormais sur 179.400 suppressions de postes en deux ans, contre 91.000 en mai. Soit le double, peu ou prou, du volume anticipé il y a seulement quatre mois. Le nombre de chômeurs indemnisés bondirait, quant à lui, de 79.100 personnes en deux ans, un niveau inférieur de 6.200 à celui estimé en mai.

Cette baisse de 7% de la prévision de hausse du nombre de chômeurs indemnisés aura un petit impact sur le déficit du régime fin 2012, finalement moins important que prévu : -2,6 milliards d'euros, contre -3 milliards anticipés il y a quatre mois. La dette progressera elle aussi moins que prévu en mai. Elle atteindra 13,6 milliards fin 2012 et culminera tout de même à 17,7 milliards fin 2013, contre 18,2 milliards attendus il y a quatre mois. Un record depuis la création de l'Unedic en 1958.

Enfin, les recettes de l'assurance chômage atteindraient 32,6 milliards en 2012 et ses dépenses d'indemnisation 35,2 milliards d'euros.

(Source : Le Figaro)


NDLR : Si, parallèlement à l'augmentation du nombre de chômeurs de catégorie A, l'Unedic prévoit un léger recul du nombre de chômeurs indemnisés, c'est parce que nombre de chômeurs de longue durée vont arriver en fin de droits...



Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 14 Septembre 2012 20:51 )  

Votre avis ?

La fin programmée des contrats aidés vous inspire quoi ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...