Actu Chômage

dimanche
28 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil LES ACTUS La revue de presse A l'UMP, la chasse aux pauvres va jusqu'au bidonnage !

A l'UMP, la chasse aux pauvres va jusqu'au bidonnage !

Envoyer Imprimer
On l'a compris : la lutte contre l'«assistanat» et son déluge de fraudeurs irresponsables est le thème de campagne de l'UMP. La fin justifiant les moyens. Tant va la cruche à l'eau...

Jeudi, le journal de 13h de TF1 diffusait un reportage sur le bilan positif du «contrat de responsabilité parentale». Une initiative du Conseil Général des Alpes-Maritimes qui a suscité la polémique, et consiste notamment à supprimer les allocations familiales pour les parents d’élèves absentéistes. Or, dans le reportage, apparait au tout début une "mère de famille" qui demande de l’aide.

«J'ai un enfant qui ne va plus à l'école, je suis en un peu inquiète», lance-t-elle. Mère inquiète, ou... acteur studio ?...

Fausse mère de famille, vraie collaboratrice de Ciotti

Il s'agissait en réalité de l'attachée de presse du Conseil Général. Et accessoirement, selon France Info, elle n'a pas d’enfant.

C'est Jacques Victor, président du groupe communiste au Conseil Général des Alpes-Maritimes, qui confirme l'information à France Info : cette femme interrogée par les journalistes de TF1 «non seulement n’a pas d’enfant» mais en plus est «une attachée de presse du président du Conseil Général des Alpes-Maritimes».

«Je n’étais pas au courant», déclare Eric Ciotti — également chef de file de l'aile sécuritaire du parti présidentiel — à France Info. «C’est une faute professionnelle». Elle est intervenue «à la demande de TF1». «Je suis choqué».

Selon France Info, l’attachée de presse du Conseil Général des Alpes-Maritimes a présenté sa démission. Contactée par @si, elle était injoignable, de même que la journaliste auteure du reportage.

(Source + vidéo : Arrêt sur images)

NDLR : Question… TF1 est-il complice ? Selon France Info, la chaîne de Martin Bouygues a demandé un rapport écrit à la journaliste qui a tourné le sujet. Certainement pour la forme... Quant à l'attachée de presse aussi autonome que zélée, si sa démission a réellement été acceptée par M. Ciotti, nous lui souhaitons bonne chance à Pôle Emploi, en espérant que son "réseau" lui soit rapidement reconnaissant. C'est vrai : une employée tellement dévouée (mignonne et célibataire, de surcroît), ça ne pointe pas longtemps au chômage.



Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Dimanche, 20 Mai 2012 12:11 )  

Votre avis ?

Mélenchon estime que "le travailleur détaché vole le pain de celui qui se trouve sur place" (discours du 5/07 devant le Parlement européen). Pensez-vous que :
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...