Actu Chômage

vendredi
15 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Pour qui allez-vous voter ?

Pour qui allez-vous voter ?

Envoyer Imprimer

À quelques jours du premier tour le suspens est à son comble. Qui sera en finale ? Pour nos lectrices et lecteurs : Mélenchon et Le Pen.

altLes résultats de notre petit sondage sont sans appel : 57% des participantes et participants déclarent qu’ils voteront pour le candidat de La France Insoumise (38%) ou pour la candidate de Au Nom du Peuple (19%). Une tendance observée dès l’entame de notre consultation, mi-février, il y a plus de deux mois.

Ces chiffres s'inscrivent en parfaite cohérence avec la «typologie moyenne» des utilisatrices et utilisateurs d’Actuchomage : Des personnes impactées par la précarité, généralement âgées de plus de 40 ans, toujours intéressées par la vie politique et s’y investissant par leur vote ou engagement militant.

Dans ce creuset, les scores d’Emmanuel Macron (10%) et François Fillon (5%) paraissent logiques. Celui de Benoît Hamon (15%) illustre l’inconfort de son positionnement d’homme de Gauche candidat d’un parti qui ne l’est plus pour beaucoup. Cette ambivalence a détourné chômeurs et précaires longue durée d’un vote Hamon en dépit de sa proposition de Revenu Universel qui aurait pu leur être profitable. Malheureusement pour lui, l’héritage d'un PS en déconfiture est trop lourd à porter.

Les résultats de notre sondage sont donc conformes au ressenti d’une population qui s’estime ignorée, marginalisée et souvent stigmatisée, donc partagée entre colère et aspiration au changement radical.

Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen sont les deux «grands» candidats qui répondent à la tentation du coup de pied dans la fourmilière. En attestent les piteux 15% cumulés par le couple Macron/Fillon, dignes représentants de «l’UMPS», collusion qui a renoncé depuis longtemps à la souveraineté de la Nation et/ou du Peuple au profit d’intérêts supranationaux.

Si notre sondage annonce une finale entre les deux champions de la «France d’abord», sa concrétisation au soir du 23 avril constituerait un spectaculaire chambardement… dont nous serions peu surpris à vrai dire puisque nous l’annonçons depuis la création d’Actuchomage (en 2004) et plus encore depuis le référendum de 2005 où nos Concitoyennes et Concitoyens rejetèrent la Constitution européenne finalement adoptée dans leur dos en 2007.

Oui, depuis 13 ans nous avons bien saisi la colère grandissante d’une partie des classes populaires qui se cristallisa ici par la progression des intentions de vote en faveur du Front National, confirmées dans les urnes. Entre 2004 et 2007, à peine 10 à 12% de nos utilisatrices et utilisateurs se prononçaient en faveur du FN. Ils étaient 20 à 25% à l’occasion des dernières municipales et régionales.

Nous avons observé le même enracinement autour de Jean-Luc Mélenchon qui connut néanmoins quelques déconvenues. Lors des élections présidentielles et législatives de 2012, nous déplorâmes que ce dernier se focalise à l’excès sur Marine Le Pen qui, de notre point de vue, ne devait pas constituer sa cible prioritaire. En s’attaquant ainsi au FN, le tribun prenait le risque de se couper d’un électorat populaire qui pouvait être le sien. Ses échecs de 2012 ont eu pour effet un repositionnement salutaire du candidat Mélenchon qui, ces derniers mois, a concentré sa puissance de frappe dialectique sur les candidats européistes : Fillon, Macron et Hamon. Une réorientation opportune car, comme nous l’écrivons depuis 2012, le candidat de La France Insoumise n’a rien à gagner, dans un premier temps, d’un affrontement direct avec l’autre grand parti populiste.

Alors qui seront les finalistes ?

Mélenchon/Le Pen comme l’espèrent une majorité de nos lectrices et lecteurs ? Macron/Fillon comme ils le redoutent ? On les comprend. Ou bien encore ce Le Pen/Fillon que tous les observateurs nous promettaient au lendemain de la Primaire de la Droite, avec une victoire assurée du candidat des Républicains ? Trois autres options sont aussi envisageables : Le Pen/Macron, Mélenchon/Fillon ou Mélenchon/Macron.

Pour notre part, nous espérons un second tour opposant un ou une souverainiste à un européiste qui nous placerait alors au cœur du vrai débat qui se résume à une question essentielle pour notre avenir et celui de notre pays : Doit-on placer les intérêts de la France et des Français devant ceux de l’Europe ou le contraire ?

YB pour Actuchomage.org

==> Pour échanger sur ce thème, rendez-vous sur nos forums.


Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 20 Avril 2017 17:38 )  

Votre avis ?

La fin programmée des contrats aidés vous inspire quoi ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...