Actu Chômage

dimanche
22 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse L'inquiétante progression des impayés de loyers

L'inquiétante progression des impayés de loyers

Envoyer Imprimer
L'impact de la crise sur les plus modestes s'accélère. Pour une part grandissante de la population, la satisfaction des besoins les plus élémentaires devient impossible : une tendance lourde.

"Entre la fin 2008 et la fin 2009, les impayés temporaires de loyers [plus de 3 mois - ndlr] sont en nette progression, de 13%, pour s'établir à 6,1% des ménages occupants", a déclaré Thierry Repentin, le président de l'USH (Union sociale de l'habitat, l'organisme directeur du mouvement HLM), lors d'une conférence de presse.

De plus, en raison de la crise qui touche désormais les personnes disposant de CDI (contrats à durée indéterminée), "la majorité des organismes HLM prévoit une poursuite de cette tendance durant l'année 2010", a-t-il souligné. Pour M. Repentin, la crise "se ressent chez les 4,2 millions de ménages locataires, dont 60% appartiennent au tiers le plus modeste de la population".

Le mouvement HLM, grâce à l'action de travailleurs sociaux qui interviennent dès le premier mois de loyer impayé, était arrivé jusqu'en 2009 à maintenir le pourcentage d'impayés définitifs à seulement 1% du total, soit une somme de 120 millions d'euros par an. "C'est un taux qui est assez faible et qui relativise toutes les conversations de cafés du commerce qui considèrent que beaucoup profitent du système", dit M. Repentin. Il reconnaît toutefois que ce taux va mécaniquement augmenter à la suite de la progression des impayés temporaires liée à la crise.

(Source : Le Figaro)

Même constat ici => Les loyers impayés à la hausse

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 17 Novembre 2010 12:15 )  

Votre avis ?

La fin programmée des contrats aidés vous inspire quoi ?
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...