Actu Chômage

samedi
25 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique C'est confirmé : notre gouvernement est inféodé à la Troïka

C'est confirmé : notre gouvernement est inféodé à la Troïka

Envoyer Imprimer
Voici deux articles du Figaro qui dévoilent les dessous de la hausse de la TVA et des «réformes structurelles» annoncées par Jean-Marc Ayrault.

Dans celui-ci, on apprend que la prochaine hausse de la TVA — recette appliquée dans de nombreux états de la zone euro et qui fera payer aux salariés et aux ménages français les 20 milliards d'euros de cadeaux fiscaux supplémentaires accordés à nos entreprises au nom de la «compétitivité» —, a été préconisée par le FMI, ce dernier ayant recommandé à la France dans un récent audit de s'inspirer des réformes «en profondeur de l'Italie et de l'Espagne», donc de relever la TVA plutôt que la CSG.

«La leçon semble avoir été entendue», se réjouit Le Figaro. Il faut «suivre l'exemple de nos voisins», notamment ceux du Sud, dont la situation glorieuse n'échappe à personne !

Et dans celui-là, on apprend que Berlin attend avec impatience nos «réformes structurelles» annoncées dans la foulée par Jean-Marc Ayrault. «Le revirement de François Hollande sur la TVA satisfait les Allemands, mais ils regrettent l'absence de vraies réforme structurelles en France pour faire baisser le coût du travail», écrit Le Figaro. Outre les «indispensables réformes du marché du travail et les nécessaires investissements dans l'innovation, permettant aux produits français de monter en gamme et de doper la compétitivité, Berlin attend aussi que la France réforme sa sécurité sociale et son administration pour réduire les dépenses de l'État»... Des mesures que l'Allemagne espère à l'image du plan Hartz de leur ancien chancelier “socialiste” Gerhard Schröder !

On savait déjà que le rapport Gallois a été rédigé avec l'aide d'un militant UMP, plagiant de nombreuses études écrites ces derniers mois par des cénacles du patronat. Pour ceux/celles qui ne le savaient pas, on a maintenant confirmation que notre gouvernement “socialiste” n'est surtout pas un gouvernement de gauche, et qu'il obéira scrupuleusement aux injonctions des ultralibéraux de Washington, Berlin et Bruxelles.

Le pire est donc à venir.

SH

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Samedi, 12 Janvier 2013 21:25 )  

Commentaires 

 
0 # hervé85 2012-11-07 12:14 Nous n'avons pas voté pour le Medef , mais pour un gouvernement de gauche ! Nous voyons bien aujourd'hui le résultat , rien n'a changé dans les strates du pouvoir , nous avons voulu un représentant du peuple et non un réprésentant des grandes entreprises! Voilà comment ils procèdent pour nous faire avaler des couleuvres en nous pondant un pseudo rapport Gallois(cela doit concerner le Pays de Galles) et non la France !! Répondre | Répondre avec citation |
 
 
+1 # anonymouise 2012-11-07 15:24 Ces mesures étaient prêtes depuis longtemps. Ce sont les mêmes depuis des années, avec quelques petites corrections, histoire de noyer le poisson.
Le seul "travail" des personnes mises au pouvoir consiste à lancer de nouvelles campagnes de pub/propagande pour préparer les cerveaux.
Depuis des semaines, il y avait un vrai martèlement sur la compétitivité et les pauvres petits patrons.
Puis en une nuit…hop on lit et analyse un pseudo rapport et on en tire les conclusions dans la foulée en annonçant des mesures.
Une comédie.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # MartineG 2012-11-07 21:19 Même confirmation du côté syndical : la CGT déplore la hausse de la TVA (une "erreur politique") et tout ce qui va suivre tandis que la CFDT, elle, trouve ça plutôt bien. Les frontières sont claires, on sait qui roule pour qui. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2012-11-08 03:31 Berlin attend qu'on prenne des mesures qui nous enfonceront davantage alors que la crise affecte désormais l'économie allemande :

www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202370949330-pour-mario-draghi-la-crise-affecte-desormais-l-economie-allemande-508279.php?xtor=RSS-2065

Comme un boomerang…
Ces illuminés ont préconisé/imposé leurs sales potions à leurs voisins/partenaires, les ont regardé couler (voire, leur ont enfoncé la tête sous l'eau), et maintenant que la désolation les entoure et les contamine, ils continuent à nous préconiser leurs mêmes recettes désastreuses !
Pour scier la branche à ce point, faut vraiment être con, non ?
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # baby 2012-11-08 12:01 toujours les mêmes qui payent ! Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Paulina1 2012-11-08 19:59 Je ne me rends pas compte quelle mesure serait meilleure pour le compte bancaire (TVA en hausse ou CSG en hausse). C'est flou tout cela. Trop flou pour moi. Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

La fin programmée des contrats aidés vous inspire quoi ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...